Hakim Bah, lauréat de la 3e édition du Prix Théâtre RFI, pour Convulsions

Cécile Mazin - 25.09.2016

Culture, Arts et Lettres - Théatre - Hakim Bah RFI - prix littéraire théâtre - Convulsions lauréat prix RFI


Le « Prix Théâtre RFI » a pour objectif de promouvoir la richesse des écritures dramatiques contemporaines francophones du Sud et de favoriser le développement de carrière de jeunes auteurs, écrivant en français. Cette année, il récompense l’auteur guinéen Hakim Bah pour Convulsions

 

Le « Prix Théâtre RFI » 2016 est remis ce dimanche 25 septembre dans le cadre du festival Les Francophonies en Limousin qui se tient jusqu’au 1er octobre. Le jury présidé par Laurent Gaudé a salué un texte audacieux et d’une grande maitrise qui crée des espaces de théâtralité en revisitant un mythe grec.

 

Le travail stylistique d’Hakim Bah, à la fois très oral, lancinant et très fragmentaire a emporté l’adhésion du jury et chacun a salué un texte qui échappe à la morale car il raconte de façon impitoyable une tragédie dont la violence continue son œuvre jusqu’à nos jours.
 
« Convulsions » est le troisième volet d’une trilogie intitulée « Face à la mort ». Il revisite un épisode de la Tragédie des Atrides, où Atrée et Thyeste assassinent leur demi-frère. Torture, infanticide, adultère, vengeance, exil, chœur antique entonnant «  la mort est une fête », tous les ingrédients de la tragédie sont là pour une action haletante qui se déplace d’un terrain de basket à un aéroport, destination America.

 

De la violence  au fou rire, voilà une tragédie qui se rit aussi d’elle-même. Ce texte a obtenu la bourse Beaumarchais et devrait être publié en 2017 dans la collection « Tapuscrit/ Théâtre Ouvert » en collaboration avec RFI.

 

Hakim Bah – @Alexandre Gouzou

 


Hakim Bah, est né en 1987 à Mamou en Guinée. Poète, dramaturge et nouvelliste, il commence à publier en 2012 et se fait remarquer dès ses premières pièces A bout de Sueurs, Ticha-Ticha, Sur la pelouse et Le Cadavre dans l’œil, toutes publiées chez Lansman Éditeur. Depuis 2012, il est invité régulièrement en résidences d’écriture en France, mais aussi au Burkina Faso, en Guinée et au Maroc.

 

Ses textes sont créés et joués en Afrique et en Belgique et présentés sous forme de lectures dans différents lieux et festivals en France  (Cycle Ca va, ca va le monde ! de RFI en Avignon, Francophonies en Limousin, Regards croisés, Text’Avril, Printemps des inédits, Comédie de l’Est, L’Apostrophe, Théâtre de l’aquarium, Ecritures en partage, Comédie Française, Tarmac, Théâtre 13). Titulaire d’une licence en ingénierie informatique, Hakim Bah vient d’obtenir en 2016 son  Master de mise en scène et dramaturgie à l’Université de Paris-Ouest Nanterre.

 

 

 

Retrouver la liste des prix littéraires français et francophones.