Harrison Ford renoue avec Blade Runner, dirigé par Ridley Scott

Clément Solym - 27.02.2015

Culture, Arts et Lettres - Cinéma - Harrison Ford - Blade Runner - Ridley Scott


En octobre 2013, Harrison Ford confirmait son intérêt du bout des lèvres pour la suite de Blade Runner, que projetait de réaliser Ridley Scott. Après le film de 1982, inspiré et librement adapté du livre de Philip K. Dick, les rumeurs n'arrivaient pas à démêler le vrai du faux : alors, Harrison ? Eh bien oui : il reprendra son rôle de flic...

 

 

 

 

Le tournage démarrera au cours de l'été 2016, basé sur le scénario original de Ridley Scott, toujours dans la veine des Réplicants, ces robots génétiquement modifiés, et ultra ressemblants aux humains. Denis Villeneuve serait en pourparlers pour assurer la direction du projet. 

 

Mais Harrison Ford incarnera donc bien Rick Deckard, dans une aventure qui se déroulera quelques dizaines d'années après le premier film. Hampton Francher a coécrit avec Scott le scénario, et il s'agira bien d'une suite, inscrite dans les pas de Blade Runner, premier du nom.

 

« Nous sommes heureux que Harrison se joigne à nous pour ce voyage », assurent Andrew Kosove et Broderick Johnson, les producteurs, dans un communiqué commun. Lequel ne dévoile toutefois rien du tout sur le projet.

 

Toute la difficulté tenait à l'agenda de l'acteur, qui, à 72 ans, doit incarner une nouvelle fois le personnage de Han Solo, dans la nouvelle superproduction Star Wars : The Force Awakens. « Oui, on en a parlé. J'admire profondément Ridley en tant qu'homme et en tant que réalisateur, et je serais très heureux de m'engager de nouveau avec lui pour développer cette histoire », assurait Harrison, en 2013. 

 

Un an plus tard, Ridley Scott, qui jouera le producteur sans toutefois s'installer derrière la caméra, promettait : « Harrison Ford fait vraiment partie intégrante du film, mais il s'agira véritablement de le trouver, il arrive dans le troisième acte. »

 

Dans la carrière de l'acteur, ce sera donc la troisième fois qu'il rempile pour un personnage venu du passé : avec Star Wars et Blade Runner, il avait en effet retrouvé le fouet et le chapeau d'Indiana Jones, alors que le dernier épisode datait de 1989.

 

Quant à Philip K. Dick, il connaît une nouvelle vie grâce aux studios d'Amazon, qui adaptent en mini série Le Maître du Haut Château, exclusivement disponible sur Amazon Prime Video.