Harry Potter : après la mort, les reliques du film

Clément Solym - 13.07.2011

Culture, Arts et Lettres - Cinéma - herry - potter - film


Le tapis rouge, l'avant-première à Londres, la petite robe estivale en plein capitale britannique... Rien n'est assez beau pour enterrer dignement le dernier film d'Harry Potter, qui obsède le monde comme un furoncle une postulante à Miss Monde...

Un sentiment de plénitude envahit la mère Rowling, maman d'un petit magicien qui a conquis des générations entières, et qui n'en finit pas d'aviver les foules, de transporter les fans...

« Rien ne me rend plus fière que de rencontrer le parent d'un enfant qui me dit 'Il n'avait jamais lu avant Harry Potter.'. Rien ne peut me rendre plus fière. » Et pour cause.


Sans compter les lettres d'amour que l'auteure reçoit en permanence, qui seront réunies dans un livre, où l'on retrouvera les meilleures, les plus touchantes, les plus émouvantes...

Le dernier film, le tome 2 du livre 7, Les reliques de la mort, c'est une consécration, évidemment, mais Rowling garde à l'esprit que certains fans sont allés un peu loin dans leur vénération du personnage. « J'ai même rencontré un couple qui, durant sa lune de miel, m'a dit qu'il s'était lu le livre l'un à l'autre dans leur lit - c'est peut-être un peu trop. »

Un peu trop, certes, mais un peu trop, c'est juste assez pour elle.

Et comme le dernier film vient de sortir, elle va pouvoir se remettre aux livres, à l'édition... Prochaine aventure, Pottermore.

Welcome on Love Potter Boat...