Harry Potter illuminera le festival du film de Shanghai avec une surprise

Clément Solym - 18.06.2016

Culture, Arts et Lettres - Cinéma - Shanghai films Potter - Rowling Shanghai projection - festival film Rowling


À l’occasion du Festival international du film de Shanghai, JK Rowling réserve une surprise aux fans chinois d’Harry Potter. Les huit épisodes de l’adaptation seront projetés durant la manifestation, mais ce n'est pas là que réside le miracle. Il faudra attendre le mois de juin pour savoir ce qu’il en est, et le lancement de la 19e édition, du 11 au 19.

 

 

 

Les organisateurs ont confirmé la nouvelle : la diffusion des huit films Harry Potter se fera au cours du Festival, l’occasion d’une grande rétrospective alors que la diffusion de Fantastic Beasts an Where to Find Them, prévue pour le 18 novembre prochain. 

 

L’histoire se déroule en 1926 : Newt Scamander, alias Norbert Dragonneau dans la version française, a réuni des informations sur des créatures magiques, ancestrales, et souvent extraordinaires. Arrivé à New York, il effectue une brève escale et va malencontreusement égarer sa valise. 

Cette dernière contenait des créatures qui vont prendre possession de la ville, et semer une légère zizanie. Et le monde de la magie pourrait ne pas en sortir indemne...

 

 

Quant à la surprise, la fameuse, eh bien elle pourrait tourner autour de cette nouvelle production réalisée par David Yates – un film qui est un spin-off de la série Harry Potter. 

 

Pourquoi tant s’en préoccuper ? Parce que la politique culturelle chinoise – bonjour l’oxymore – est rigide dans tous les domaines, et que le cinéma n’y coupe pas. Seule une trentaine de films étrangers sont autorisés chaque année à figurer dans les salles. Or, le public chinois représente une manne de consommateurs dont les studios aimeraient ne pas se priver.

 

Toute la sélection repose évidemment sur une censure forte, qui s’applique à tout ce qui contient violence, sexualité, politique. Pas vraiment ce que l’on attend de la nouvelle production de JK Rowling cela dit. Or, c’est au cours du Festival du film de Shanghai que les critères sont communiqués. Les films projetés au cours de la manifestation ne seront donc, pour la plupart, pas accessibles au grand public chinois par la suite. 

 

Pour Warner Bros, qui produit les films Potter, les enjeux sont tout aussi importants que pour d’autres studios, mais Warner a connu quelques déboires dans l’Empire du Milieu. En effet, le Batman v Superman n’a pas réalisé plus de 100 millions $ alors que Captain America, du concurrent Disney, a cumulé le double. Et avec Zootopia, Disney est en passe de réaliser 1 milliard $ pour une seule année d’exploitation, une première dans l’histoire des studios américains. 

 

Raison pour laquelle la diffusion de Fantastic Beasts and Where to Find Them pourrait se faire au cours du Festival. Marquer les esprits, et surtout, continuer d’alimenter la communauté des fans en Chine. L’univers d’Harry a conquis ici comme ailleurs, et d’autant plus peut-être que les livres sont sortis à une époque où la littérature jeunesse connaissait un véritable boom.