Hermann signe l'affiche du festival d'Angoulême

Antoine Oury - 14.11.2016

Culture, Arts et Lettres - Salons - Hermann Angoulême - Hermann affiche FIBD - affiches FIBD


C'est une tradition au Festival International de la Bande Dessinée d'Angoulême : le lauréat du Grand Prix de la ville d'Angoulême de l'année précédente dessine l'affiche de l'événement. C'est donc Hermann qui s'y colle, en réunissant les traits caractéristiques de son oeuvre de dessinateur et scénariste.

 

 

Du 26 au 29 janvier 2017, la cité d'Angoulême réservera de nouveau une place de choix au 9e art avec le 44e Festival International de la Bande Dessinée. Le dessinateur et scénariste belge Hermann a dévoilé l'affiche qu'il a dessinée pour cette nouvelle édition du FIBD.

 

Jugurtha, inspirée par le roi amazigh numide Jugurtha, Comanche, qui suit le développement d'un ranch dans un Far West sauvage et violent, Les Tours de Bois-Maury, au Moyen-Âge... Autant de périodes historiques qui motivent les histoires d'Hermann, et que l'on retrouve sur cette affiche. Sans oublier, non plus, le futur apocalyptique de Jeremiah, en arrière-plan...

 

À propos de la série Bernard Prince, créée par Greg pour le jeune Hermann, le FIBD soulignait, l'année dernière, « [d]’emblée, Hermann pose dans cette série réaliste les bases de ce qui s’imposera bientôt comme son style, sa marque : une bande dessinée physique et intense, parfois presque violente, un sens consommé des ambiances, un talent peu commun pour suggérer les matières, une énergie omniprésente. La vitalité d’Hermann devient le signe distinctif de l’empreinte, éminemment personnelle, qui le distinguera pour toujours du reste de ses confrères. »

 

À lire : Hermann élu Grand Prix d'Angoulême

 

Cette édition 2017 du FIBD est très attendue, notamment parce que celle de l'année dernière, très critiquée, avait conduit à une véritable fronde de la part des professionnels, éditeurs comme auteurs. « Il faut le dire, l’édition 2017 sera très importante dans l’histoire du festival » soulignait Vincent Monadé, président du Centre National du livre, dans nos colonnes.