Hilary Mantel remporte le Costa Prize

Xavier S. Thomann - 30.01.2013

Culture, Arts et Lettres - Récompenses - Hilary Mantel - Costa Prize - Booker Prize


De toute évidence, nous avons affaire ici à un grand chef-d'oeuvre. À condition de croire les critiques et les prix littéraires. Le dernier roman de Hilary Mantel a déjà remporté le Booker, on en fait une pièce de théâtre et tout le monde est relativement unanime. Elle pourra ajouter à son palmarès le Costa Prize, décerné à son Bring Up the Bodies.  

 

Thomas Cromwell

 Stifts- och landsbiblioteket i Skara, CC BY 2.0

 

 

Un prix plus sympa, avec 45,000 euros à la clef, et plutôt mérité puisque les membres du jury n'ont pas hésité un seul instant à le lui remettre. « Tout simplement le meilleur livre » selon les juges. Faut-il encore préciser que le livre ne vend très bien ? 

 

Une décision facile selon les organisateurs, habitués à des débats un peu plus houleux quand il s'agit de trouver un vainqueur. En tout cas, ils n'ont pas voulu remettre le prix à un autre livre, sous prétexte que Mantel aurait déjà eu sa part de succès et de récompenses. La qualité avant tout. 

 

L'auteur aussi semble que c'est bien normal. « J'ai écrit pendant de très nombreuses années sans jamais avoir de prix, j'étais toujours en deuxième position, aujourd'hui les choses ont changé de manière considérable. » 

 

Rappelons que même si le prix est sponsorisé par une chaîne de cafés, il n'en demeure pas moins prestigieux. Il en est à sa 41e année ; pendant 34 ans, il s'appelait le Whitbread Prize. Cette avalanche de récompenses devrait peut-être convaincre un éditeur français de publier une traduction du livre.