Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

Hilary Mantel remporte un second Booker Prize

Clément Solym - 17.10.2012

Culture, Arts et Lettres - Récompenses - Hilary Mantel - Booker Prize - Bring Up the Bodies


Hier, nous avons appris le nom du gagnant du célèbre Booker Prize, le Goncourt du monde anglophone. Il s'agit de Hilary Mantel dont la victoire est remarquable à plus d'un titre. Elle est la première femme à obtenir deux fois la récompense, elle est aussi le premier écrivain britannique à faire le doublé et c'est également la première fois qu'un sequel (une suite) est primée dans les 43 ans d'existence Booker. Le premier volume, Wolf Hall, avait remporté le prix en 2009.

 

Hilary Mantel - Cambridge - 2010

 Hilary Mantel à Cambridge en 2010,  Chris BolandCC BY-NC-ND 2.0

 

 

Bring up the Bodies, c'est le titre de son livre, est le second volet de sa trilogie consacrée à la vie de Thomas Cromwell, à ne pas confondre avec Oliver Cromwell. Le premier était conseiller auprès du roi Henri VIII d'Angleterre, le second fut à l'origine de l'éphémère république britannique. Cette victoire a été accompagnée de louanges de la part du président du jury, Sir Peter Stothard, qui n'a pas hésité à dire que Mantel était « le plus grand écrivain moderne de prose en langue anglaise ». Rien que ça.

 

Si vous êtes sceptiques par rapport aux romans historiques (il est vrai qu'en France le genre n'est pas considéré comme des plus nobles), sachez aussi que cela faisait longtemps que Stothard n'avait pas lu un écrivain avec un « tel contrôle sur son écriture pour faire exactement ce qu'elle entend faire, à la manière d'un chanteur ou d'un pianiste ».  Cet enthousiasme mis à part, il a tenu à souligner que la décision avait été prise au bout de deux heures et seize minutes après « un processus rigoureux de critique littéraire ».

 

Le grand perdant est Will Self dont le roman Umbrella a reçu d'excellentes critiques de la part de la presse littéraire britannique et qui partait favori. En tout cas, avec ce second Booker, Mantel rejoint l'Australien Peter Carey et le Sud-Africain Coetzee dans le club très fermé des doubles vainqueurs du prix. Elle travaille actuellement au troisième volet dont le titre est déjà connu, The Mirror and the Light