Hollywood fait renaître Ludlum, créateur de Jason Bourne

Clément Solym - 26.03.2009

Culture, Arts et Lettres - Cinéma - Hollywood - renaître - Ludlum


Hollywood peut consacrer un auteur, sur un simple claquement de doigts : un livre adapté par un réalisateur pas trop branquignol fait soudain la gloire de son auteur, qui, s'il est encore vivant, pourra profiter d'un engouement peu commun.

Mais Hollywood peut aussi vous passer à côté comme une mégère irascible et vous ignorer royalement. C'est ce qui était arrivé à Robert Ludlum, jusqu'à la trilogie Bourne. Huit ans après sa mort, voilà que ses livres reviennent sur la scène des best-sellers, et Jeffrey Weiner, exécuteur testamentaire de l'auteur s'en félicite.

Mais outre la reprise maintenant des droits par un studio de jeux vidéo pour une nouvelle adaptation, les films, qui auront rapporté près de 945 millions $ dans le monde, sans compter les droits sur les DVD ni la télévision auront clairement eu un impact très fort sur l'oeuvre de Ludlum.

L'apparition de Matt Damon dans le rôle de Jason n'y est probablement pas pour rien, puisqu'il porte à lui seul les trois films, dans cette perpétuelle lutte de David contre Goliath que sont les aventures de Jason. Complot, terrorisme, manipulation à l'échelle internationale, voilà qui ne pouvait finalement que plaire à Hollywood l'explosive.

Mais voilà, un bon nombre de ses romans prenaient place en pleine guerre froide, sujet qui fut considéré comme daté par les studios. Pendant ce temps, Universal, Captivate et ICM sont en train de mettre sur pied ce qui sera « la cerise sur le gâteau », un quatrième épisode de Bourne. Tout est sous contrat, scellé et secret. On n'en saura donc pas plus.

Sortie le 9 décembre en France. Et rendez-vous en pleine guerre d'Irak...