Huit jours en hiver : Alain Tasma s'empare du roman d'Arnaud Cathrine

Cécile Mazin - 09.03.2015

Culture, Arts et Lettres - Cinéma - Arte fiction - roman adaptation - Arnaud Cathrine


Le réalisateur Alain Tasma fera intervenir Robinson Stévenin, dans le cadre d'une fiction, Huit jours en hiver. Il s'agit là de l'adaptation du roman d'Arnaud Cathrine, Je ne retrouve personne. Le livre fut initialement publié aux éditions Verticales, en août 2013. Il connaît actuellement une seconde vie chez Folio, depuis début janvier.

 

 

 

 

 

Réalisateur d'Alias Caracalla, XIII : la série et Nuit noire, 17 octobre 1961, Alain Tasma a débuté le tournage ce 2 mars, et le prolongera jusqu'au 2 avril, à Dinard (en Bretagne) et à Paris. Au casting, on retrouve Robinson Stévenin, Patrick Mille, Catherine Hiegel ou encore Yannick Choirat, annonce la chaîne Arte. Le scénario est signé par Alain Tasma, Arnaud Cathrine et Éric Caravaca.

 

Le tout est le fruit d'une coproduction entre Arte France, Roche Productions et Arezzo Films. 

 

Encore en deuil d'une relation sentimentale et en pleine remise en cause créative, Aurélien (Robinson Stévenin) se voit contraint de se rendre dans la maison de son enfance en Normandie, après le décès accidentel de ses parents. L'occasion pour lui de revisiter les fantômes du passé et d'entamer une possible renaissance... 

 

Le livre raconte l'histoire d'Aurélie Delamare, qui débarque à Villerville un dimanche d'automne pour régler la vente de la maison familiale, il est censé n'y passer qu'une nuit. Ce séjour va pourtant se prolonger et prendre l'allure d'un état des lieux personnel.

 

Face aux fantômes ravivés de l'adolescence, Aurélien interroge son histoire jusqu'à sonder les racines dune solitude à la fois subie et choisie. Maintenant qu'il est revenu en presque étranger dans son village natal, la question se pose autrement : s'agit-il de retrouver quiconque ou de rencontrer enfin quelqu'un ? 

 

Retrouver Je ne retrouve personne, en librairie