Hunger Games : Lionsgate embrase son budget pour le second opus

Julien Helmlinger - 31.10.2013

Culture, Arts et Lettres - Cinéma - Hunger Games - Francis Lawrence - Jennifer Lawrence


La faim justifie les moyens. Après un premier opus d'adaptation cinématographique à quelque 78 millions de dollars, Lionsgate allonge 52 millions de plus pour le second. Le film bénéficiera en conséquence d'un budget de 130 millions de dollars. Si la production ne s'est pas officiellement justifiée en ce qui concerne cette augmentation, des raisons sont pointées comme ayant pu conduire à cette révision à la hausse du budget.

 

 

 

 

 

Hunger Games : l'Embrasement, second opus sous la houlette de Francis Lawrence, bénéficiera d'un supplément à hauteur de 67 % en comparaison à son grand frère. Selon certains membres de l'équipe du film, cette augmentation pourrait notamment s'expliquer par la multiplication par 20 du montant du chèque destiné à l'actrice principale.

 

Tandis que Jennifer Lawrence a été gratifiée de 500 000 dollars pour sa première apparition dans le rôle de Katniss Everdeen, son chèque serait cette fois de 10 millions de dollars. Le budget alloué aux effets visuels aurait également augmenté de 10 millions, en raison d'un nombre plus important de scènes,  sans oublier les 30 millions supplémentaires qui auraient été investis par la production pour les décors.

 

Après avoir récolté quelque 691 millions de dollars à travers le globe, pour un budget initial de 78 millions, les finances du studio doivent avoir de la marge.

 

Ce nouveau long métrage met à profit la technologie Imax et se voudrait donc plus spectaculaire que le précédent, pour amener encore plus de monde dans les salles obscures, et ce ne sont pas les ventes de livres qui vont nous faire douter de potentiel lucratif du projet.

 

L'embrasement verra Katniss Everdeen renouer avec l'arène d'un Hunger Game un peu spécial, dans lequel s'affronteront les gagnants des précédentes éditions. En marge des jeux, la révolution menace le Capitole de ses organisateurs. À découvrir sur les grands écrans français à partir du 27 novembre prochain.

  

Ci-dessous l'ultime bande-annonce :