Impression à la demande, directement en librairie

Clément Solym - 16.05.2011

Culture, Arts et Lettres - Récompenses - imprimer - livre - achat


La présence, dans certaines librairies indépendantes des États-Unis, d'une grosse machine qui fait un peu de bruits, et vous imprime un livre neuf en une dizaine de minutes devrait se généraliser un peu, depuis la signature d'un accord entre l'American Bookseller Association et la firme On Demand Books.

Dans un communiqué de presse, on apprend en effet qu'au terme de cet accord, les librairies membres de l'ABA pourraient disposer d'une Espresso Book Machine, permettant d'imprimer les livres indisponibles ou épuisés. Avec la permission des éditeurs, bien évidemment...


La réalisation du livre est instantanée, ou presque, et on peut imprimer un ouvrage dans n'importe quelle langue - d'autant plus, explique le communiqué des deux organismes, que ce procédé est bien plus économe en matière première que l'impression traditionnelle. (voir Radar O'Reilly)

Le hic, c'est que la machine a tout de même un coût certain, voire un certain coût, difficile à assumer pour une petite structure.

Si dans l'idée, le projet a du bon, la réalisation sera un peu plus délicate. Après tout, le principe de l'impression à la demande est de ne créer un livre papier que s'il est acheté, et par là même, de rendre obsolètes les notions de stock et de transport. En théorie du moins.