Inde : "l'édition numérique est la nécessité de la nouvelle génération"

Clément Solym - 03.09.2012

Culture, Arts et Lettres - Salons - ebook - delhi book fair - Inde


Il n'en fallait pas moins pour révolutionner le 18e salon du livre à Pragati Maidan : mettre à l'honneur l'édition numérique. Les neufs jours de festival, accueillant plus de 200 éditeurs, y compris étrangers (États-Unis, Pakistan, Russie et Chine), seront l'occasion de promouvoir l'ebook et les différentes applications web.

 

 

 

 

Le monde est prévenu : le secteur de l'édition en Inde a subi un changement radical. Et si les éditeurs indiens sont parvenus à s'adapter à la diffusion numérique, il est important pour eux de continuer à augmenter la production. En revanche, la priorité, selon Khanna, doit aller vers les ouvrages dits « inspirants ». Comprendre les livres qui contribuent à la paix et à l'harmonie dans le monde.

 

Des BB ebooks

 

De son côté, Rita Menon, présidente et directrice générale de l'ITPO, mesure aussi le progrès de l'Inde. Lors de l'ouverture du festival, elle a déclaré que « l'édition numérique est la nécessité de la nouvelle génération et il serait temps de l'aider à atteindre un public plus large ».

 

Et la nouvelle génération commence très tôt, puisque Vishi Books, une maison basée à Delhi, a récemment lancé diverses applications pour iPad et tablettes Android. Ces applications ont été créées pour dix livres qui fournissent le secteur enfant. « Nous essayons de faire des livres aussi interactifs que possible. L'innovation aidera les parents à lire des histoires aux enfants depuis leur téléphone Android. Nous ajoutons même une nouvelle fonctionnalité où les parents peuvent enregistrer leur voix pour raconter l'histoire », déclare l'éditeur de Vishy Books, Mudit Mohuni.

 

A ceci, une mère ajoute que porter un enfant au lit en tenant une tablette n'est pas simple, et on s'en serait douté, mais dès que ce petit bout aurait « grandi un peu, il aurait envie de lire des ebooks ».

 

Une aide organisée pour l'expansion du numérique


Consolation pour les auteurs encore perdus au milieu de la toile, des aides à l'édition numérique sont envisagées au cours du Salon, « en leur donnant des conseils sur la façon de s'y prendre », note Anand Bhushan, ancien président de la Fédération des éditeurs indiens (FIP).

 

Comme le développement passe aussi par l'accompagnement des petites et moyennes maisons d'édition vers les livres numériques, OverDrive, un distributeur numérique établi aux États-Unis, a mis en place un stand pour attirer les petits éditeurs indiens.

 

« Cette année, un grand nombre d'éditeurs indiens ont signé avec nous. Le nombre d'éditeurs qui ont signé en versions numérisées a grandi près de quatre fois. Mais il est encore modeste par rapport à d'autres pays. Nous avons pensé que la Foire du livre de Delhi serait une excellente plateforme », a déclaré Johanna Brinton.

 

Selon la Fédération des éditeurs indiens (FIP), ce sont près de 90 000 à 95 000 livres qui sont publiés chaque année en Inde, et leur nombre augmente régulièrement. Outre les livres électroniques, le salon dispose également d'une grande variété de livres régionaux et hindi.