Isabelle Adjani dans une fiction Arte sur l'enfer du travail

Cécile Mazin - 17.11.2015

Culture, Arts et Lettres - Cinéma - Isabelle Adjani - médecin travail - entreprise impitoyable


La fiction sera réalisée par Louis-Julien Petit, adaptée d’un roman de Marin Ledun : Les visages écrasés. Isabelle Adjani s’est donc lancée dans un tournage, qui se déroulera dans la région Nord-Pas-de-Calais, du 17 novembre au 16 décembre. Carole Matthieu, c’est l’histoire d’une médecin du travail, à la personnalité trouble au sein d’un centre d’appels aux violentes pratiques managériales écrasantes. 

 

Isabelle Adjani

Denis Denis, CC BY NC 2.0

 

 

Carole Matthieu tente en vain d’alerter sa hiérarchie des conséquences de telles pratiques sur les employés. Lorsque l’un d’eux la supplie de l’aider à en finir, Carole réalise que c’est peut-être son seul moyen de forcer les dirigeants à revoir leurs méthodes... 

 

Au casting, on trouvera également Corinne Masiero, à qui l’on a confié le rôle d’une impitoyable directrice des relations humaines. Le tout est coproduit par Arte France, Elemiah/Luminescence film.

 

Le scénario a été écrit par Louis-Julien Petit, Samuel Douc et Fanny Burdino, avec la collaboration de Marin Ledun.

 

« Le problème, ce sont ces fichues règles de travail qui changent toutes les semaines. Ces projets montés en quelques jours, annoncés priorité numéro un, et abandonnés trois semaines plus tard sans que personne ne sache vraiment pourquoi, sur un simple coup de fil de la direction. La valse silencieuse des responsables d’équipes, toujours plus jeunes et plus inflexibles, mutés dans une autre agence ou partis par la petite porte. (...)

 

L’infantilisation, les sucettes comme récompense, les avertissements comme punition. La paie, amputée des arrêts maladie, et des primes au mérite qui ne tombent plus. Les objectifs inatteignables. 

 

Les larmes qui montent aux yeux à tout moment, forçant à tourner la tête pour se cacher, comme un enfant qui aurait honte d’avoir peur. Les larmes qui coulent pendant des heures, une fois seule. Mêlées à une colère froide qui rend insensible à tout le reste. Les injonctions paradoxales, la folie des chiffres, les caméras de surveillance, la double écoute, le flicage, la confiance perdue. La peur et l’absence de mots pour la dire. Le problème, c’est l’organisation du travail et ses extensions.

 

Personne ne le sait mieux que moi. Vincent Fournier, 13 mars 2009, mort par balle après ingestion de sécobarbital, m’a tout raconté. C’est mon métier, je suis médecin du travail. Écouter, ausculter, vacciner, notifier, faire remonter des statistiques anonymes auprès de la direction. Mais aussi : soulager, rassurer. Et soigner. Avec le traitement adéquat. »


Pour approfondir

Editeur : Seuil
Genre : policier &...
Total pages :
Traducteur :
ISBN : 9782021045529

Les visages écrasés

de Marin Ledun

Carole Matthieu est médecin du travail. Le stress, les cadences intenables, les objectifs inatteignables, poussent les employés vers son bureau. Tous les jours, elle est confrontée à leur détresse. Mais désormais Carole sait comment les apaiser. Si leur vie est devenue un enfer, il faut la leur ôter.

J'achète ce livre grand format à 18.30 €

J'achète ce livre de poche 7.70 €