medias

Jack Kerouac : le rouleau de sur la Route exposé

- 22.09.2012

Culture, Arts et Lettres - Expositions - rouleau - Jack Kerouac - manuscrit


Le célébrissime rouleau de manuscrit de Jack Kerouac, mesurant 120 pieds de long, va être exposé à Londres pour la première fois, à partir du mois d'octobre. La rédaction de ce texte impossible, débutée en avril 1951, débordait d'un élan de créativité typique de la beat generation.  Et désormais, les visiteurs et les curieux pourront découvrir le résultat in vivo des trois semaines de frappe. 

 

 

 

 

Il n'est probablement plus nécessaire de raconter quelle fut l'aventure du roman de Kerouac : l'aventure de l'écriture, probablement plus que le texte lui-même, est devenue légendaire. Et surtout, Sur la Route, publié en 1957 est devenu le manifeste de toute une génération. 

 

Et c'est la British Library, qui à compter du 4 octobre, présentera au public le fameux rouleau. Pas vraiment un manuscrit banal, qui condense l'ensemble des notes prises par Kerouac, durant ses voyages avec Neal Cassady et compagnie, en 1947. Le rouleau, pour mémoire, représentait la continuité créatrice que Kerouac ne voulait surtout pas perdre, raison pour laquelle il avait décidé de coller les feuilles les unes aux autres, pour les faire défiler dans sa machine à écrire. 

 

En 1950, les lois frappant l'édition avaient censuré différentes scènes considérées comme choquantes. Et tous les passages sexuellement trop explicites avaient alors été coupés.

 

Et cinquante-cinq ans après la rédaction du livre, l'adaptation sur grand écran a été finalement réalisée. De quoi donner aux jeunes Britanniques la possibilité de se précipiter sur le texte, pour confronter les écrits à ce qui en a été fait pour le cinéma. (via The Telegraph)

 

Le texte original du roman culte de Jack Kerouac, "Sur la route", un impressionnant rouleau de 36 mètres de long, avait été exposé pour la première fois en France du 16 mai au 19 août. « Le rouleau, à l'écriture rythmée et foisonnante, est exposé telle une longue route américaine autour de laquelle défi lent des paysages : paysage de la vie de Kerouac, paysage de son amour pour la littérature, paysage de ses rencontres, paysage de la réalisation du fi lm.

 

Le paysage de sa passion pour la littérature est évoqué à travers des pièces autographes d'Arthur Rimbaud, de Céline ou bien encore de Balzac… celui de ses rencontres avec Neal Cassady, William S. Burroughs, Allen Ginsberg… le paysage du film avec les croquis des décors conçus par Carlos Conti, les photographies du tournage et le scénario annoté du réalisateur Walter Salles, généreusement offert au Musée des lettres et manuscrits », expliquait Estelle Gaudry, commissaire de l'exposition.