medias

James Gunn définitivement écarté des Gardiens de la Galaxie, vol. 3

Antoine Oury - 17.08.2018

Culture, Arts et Lettres - Cinéma - James Gunn Gardiens Galaxie - Gardiens Galaxie vol. 3 - James Gunn Disney


Après quelques semaines d'incertitude, Disney a confirmé la sentence, catégorique : James Gunn, réalisateur des deux premiers films Les Gardiens de la Galaxie, ne rempilera pas pour le troisième volet. En cause, des blagues d'un goût douteux postées sur Twitter il y a près de 10 ans, mais récemment remises en avant par des militants de l'extrême droite américaine...


James Gunn
James Gunn, en 2016 (Gage Skidmore, CC BY-SA 2.0)
 

Les deux films Les Gardiens de la Galaxie avaient contenté tout le monde : Marvel, puis Disney, mais aussi tout un casting d'acteurs heureux de se retrouver. Qui plus est, les personnages et l'univers d'origine se retrouvaient plutôt bien représentés dans un film au versant comique assumé qui, depuis, a fait recette chez Marvel avec Deadpool ou Ant-Man.

 

Pourtant, le réalisateur et scénariste James Gunn n'aura pas eu droit à une seconde chance : après l'exhumation de plusieurs tweets plutôt graveleux à base de blagues sur la pédophilie et le viol, postés il y a une dizaine d'années, Disney a jugé qu'il y avait là motif à licenciement. Un rendez-vous entre Gunn et Alan Horn, président de Walt Disney Studios, a abouti à cette conclusion, rapporte Variety.

 

Kevin Feige, le président de Marvel Studios, aurait d'ailleurs été sur la même longueur d'onde que Disney quant à l'avenir réservé à Gunn. Malgré l'ancienneté de ses tweets, ils n'étaient de toute évidence pas compatibles avec l'image familiale de la maison Disney. Les messages ont été exhumés par des militants conservateurs de l'extrême droite américaine, qui se sont spécialisés dans ce type d'action et qui cherchent ainsi à nuire à leurs « cibles ».

 

Deux films X-Men, Dark Phoenix et
The New Mutants, prévus en 2019


Le tournage du film devrait démarrer au début de l'année 2019, en se basant a priori sur le scénario de James Gunn lui-même. Des modifications devraient toutefois être apportées par le nouveau réalisateur, même si une partie du casting du film s'y oppose formellement.

 

Outre Zoe Saldana, qui avait manifesté un soutien public à Gunn, l'acteur Dave Bautista, qui incarne Drax, a dit tout le mal qu'il pensait de la décision : « Aujourd'hui, ma position est que si Marvel n'utilise pas ce script, alors je leur demanderai de mettre fin à mon contrat, de me couper à l'écran ou bien de trouver un autre acteur », a-t-il souligné. « Personne ne défend ses tweets, mais c'était une campagne de dénigrement qui visait un homme bien. »

 

Un argument qui n'aurait pas su convaincre Disney...




Commentaires

"Kevin Feige, le président de Marvel" => de Marvel Studios.

Le CEO de Marvel étant Ike Perlmutter
Merci, c'est corrigé

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.