medias

Jazz, chanson, classique ou rap : La Nuit de la Lecture en musique

Clément Solym - 05.01.2018

Culture, Arts et Lettres - Expositions - musique nuit lecture - jazz nuit lecture - rap nuit lecture


La deuxième édition de la Nuit de la lecture donnera cette année l’opportunité à un plus grand nombre de participants de s’impliquer. Ainsi, on passera, pour qui le souhaite, une nuit blanche de lecture, en musique, grâce à la sélection que présente l’ACIM. L’Association pour la coopération des professionnels de l’information musicale a en effet décidé d’apporter sa contribution.


Night Music
Jan CC BY SA 2.0
 

 

« Pour accompagner la prochaine édition de la Nuit de la lecture, le 20 janvier, les membres du conseil d’administration de l’ACIM ont préparé une playlist musicale sur le thème de la nuit, à travers la diversité des répertoires musicaux : jazz, musique classique, chanson, pop/rock, rap, reggae/dub… », explique Nicolas Blondeau, son président, à ActuaLitté. 

 

Au menu, donc, une nécessaire diversité, pour ravir les goûts de chacun, avec par exemple en jazz Miles Davis, Thelonious Monk ou Ahmad Jamal. Pour le classique, Frédéric Chopin, Dmitri Chostakovitch et Claude Debussy seront à l’honneur.

 

La chanson française ne sera pas oubliée avec deux titans, que sont Alain Bashung et Johnny Hallyday, pas plus que la pop/rock, réunissant Elton John, Derek & the dominos et Neil Young. Côté rap, cela ne fait pas l’unanimité dans la rédaction mais Hyacinthe et BigFlo & Oli, ont une bonne place, et côté reggae/dub Linton Kwesi Johnson, et l’évident Bob Marley seront présents. 
 

 


 


La liste a été entièrement composée par les membres de l'ACIM, qui donnent également quelques indications sur leurs choix, à cette adresse. Pour sa deuxième édition, la Nuit de la lecture se déroulera le samedi 20 janvier 2018 dans les bibliothèques et librairies qui proposent plusieurs milliers d'événements partout en France.

Cette Nuit de la Lecture pourrait aussi donner l'occasion d'une prise de parole de la part de l'interprofession – sinon des auteurs et des bibliothécaires, au moins – autour d'un sujet plus que pesant : la volonté de la SCELF d'imposer aux établissements de prêts une redevance dans le cadre de la lecture publique.

 




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.