Jean-Philippe Rossignol reçoit la bourse Cioran 2014

Cécile Mazin - 10.06.2014

Culture, Arts et Lettres - Récompenses - Elio Vittorini - intellectuel italien - Jean-Philippe Rossignol


« J'étais à New York il y a cinq ans et j'ai commencé à fréquenter cette fille, Susan, plutôt dévergondée et vraiment drôle. On s'amusait du côté de TriBeca, chez des amis à elle. Des musiciens, des fous. On débutait la longue nuit par des alcools rares et du champagne rosé, les têtes tournaient, tournaient, les gars jouaient de la batterie, tapaient des mains, ne voulaient surtout pas qu'on trouve le temps long. C'était une boucle. Celui qui s'arrêtait de danser ou de chanter laissait la place à celui ou celle qui en avait encore sous la pédale. On accélérait à plusieurs un rythme cool & cold, certains prenaient des drogues, moi j'en ai jamais eu besoin. Mon corps s'amuse seul à en secréter gratuitement. »

 

 

...

Elio Vittorini, Mentitore, CC BY NC ND 2.0, sur Flickr

 

 

C'est ainsi que se présente le roman de Jean-Philippe Rossignol Vie électrique, titulaire de la 14e bourse Cioran, attribuée par le Centre national du livre. La bourse a été accordée pour le projet d'essai sur l'écrivain italien Elio Vittorini, qui représente dans la culture italienne la figure de l'intellectuel engagé. Vittorini entre dès 1940 dans la résistance antifasciste. Il sera quelque temps directeur du quotidien communiste L'Unita avant de devenir un farouche opposant au stalinisme.

 

« Réfractaire, lucide, vibrant, il a donné sans manichéisme sa vision de l'homme en prenant des risques », note Jean-Philippe Rossignol dans la présentation de son projet.

 

Le jury, composé de Vincent Monadé, Président du Centre national du livre, Cécile Guilbert et Claude Arnaud, écrivains, anciens lauréats et de Verena von der Heyden- Rynsch, écrivain, traductrice en allemand et spécialiste de l'œuvre de Cioran, a salué un projet ambitieux, dans sa volonté de faire redécouvrir l'œuvre de Vittorini et « son influence sur la littérature italienne contemporaine, de Calasso à Del Guidice, de Scarpa à Veronesi ».

 

Retrouver Vie électrique, en librairie

 

 

Né en 1979, éditeur et écrivain, Jean-Philippe Rossignol a publié un premier livre en 2011 : Vie électrique (Gallimard/L'infini).