Jeux olympiques 2012 : 205 poètes en compétition à Londres

Clément Solym - 01.06.2011

Culture, Arts et Lettres - Salons - poete - epreuves - competition


205, en France, voilà un chiffre qui évoquerait plutôt une marque de voiture particulièrement en vogue voilà une vingtaine d'années. Mais en Angleterre, durant les Jeux olympiques, il représentera le nombre de poètes en compétition - un représentant de chaque nation présente...

La Southbank Centre a ainsi ouvert les candidatures, pour composer ce nouveau Parnasse, qui sera également le « plus grand festival de poésie jamais organisé au Royaume-Uni ». Le Poetry Parnassus, qui fera partie intégrante de l'événement sportif de l'an prochain réunira donc les 205 poètes choisis, qui effectueront une tournée entre le 26 juin et le 2 juillet, avec soirées de gala, lectures, ateliers et ainsi de suite.

Poète, prends ton luth et me donne un baiser...

Les poètes seront également logés dans la résidence d'artistes Simon Armitage.

Et comme pour les épreuves des sportifs, le public du monde entier sera invité à élire les trois meilleurs poètes, à qui l'on décernera une médaille de bronze, d'argent et d'or, selon son classement sur le podium. Autant le dire dès maintenant, les critiques ne tarderont clairement pas à fuser.

Parmi les parrains de l'événement, Carol Ann Duffy, Sir Andrew Motion, Melvyn Bragg, Michael Billington, Mark Lawson, Seamus Heaney, Joan Bakewell ou encore Antony Gormley.

Simon Armitage explique que selon lui, « ce sera le plus grand événement de poésie jamais vue - un regroupement véritablement mondial de poètes et un événement poétique monumental, digne de l'esprit et de l'histoire des Jeux olympiques eux-mêmes ».

Les regrets, par avance et sans Du Bellay

Pour l'instant, le nom des sélectionnés n'est pas encore connu, pas plus que la manière de les départager. Dommage qu'un Bukowski ne soit plus de ce monde, on aurait admiré l'athlète toutes catégories confondues.

On attend aussi avec impatience le nom du représentant français et dans une autre mesure, celui qui incarnera la Chine, tout comme les pays où démocratie rime plutôt avec autocratie...