Jirô Taniguchi est le premier invité annoncé au FIBD d'Angoulême

Julien Helmlinger - 27.06.2014

Culture, Arts et Lettres - Salons - Jirô Taniguchi - Angoulême - Festival


À l'occasion de la 42e édition du Festival international de la BD, qui se tiendra à Angoulême en janvier prochain, le mangaka Jirô Taniguchi est d'ores et déjà annoncé parmi les principaux invités de l'événement. L'auteur de L'homme qui marche, ou encore Quartier lointain et Sommet des dieux tous deux primés à la Cité de la BD, se verra consacrer une grande exposition, annoncée comme la première de cette ampleur qui lui aura été consacrée en Europe.

 

 

 

 

En 1995, le Japonais Jirô Taniguchi a été révélé avec son manga L'Homme qui marche, suivi depuis d'une trentaine d'ouvrages traduits en Occident. En France, cette année, quatre albums de l'artiste auront été publiés par autant de maisons d'édition différentes. Les organisateurs du FIBD présentent le mangaka comme « le plus apprécié des lecteurs francophones toutes générations confondues ».


Le mangaka est né à Tottori, en 1947, au sein d'une famille modeste, et a débuté son art en 1970 avec le titre Un été desséché. Son oeuvre décrite comme foisonnante et humaniste, donnera lieu à une exposition couvrant quatre décennies créatives intitulée « Taniguchi, l'homme qui rêve », tandis que l'auteur participera au programme des Rencontres internationales de cette 42e édition du FIBD.

 

Comme l'explique les organisateurs, la « dimension universelle » de l'oeuvre de Taniguchi couvre toutes sortes de registres, allant du récit intimiste au polar, sans dénigrer le western, la fresque historique, la saga animalière, l'adaptation de roman, l'aventure sportive, le carnet de voyage ou encore l'autobiographie...

 

Après le Festival, l'exposition va se poursuivre en déplacement, en France comme ailleurs en Europe.