Jonathan Franzen boudé ?

Clément Solym - 14.10.2010

Culture, Arts et Lettres - Récompenses - national - book - awards


Évidemment que Freedom, le dernier livre de Jonathan Franzen est un excellent livre, un gros bon bouquin des familles, qui reçoit des éloges de partout et sans fin... Mais il n'aura pour autant pas été retenu pour le National Book Awards... Scandale ?

Voilà neuf ans, Franzen remporte le prix pour Corrections. Super star, le Jonathan. Et cette année, Freedom lui octroie la couverture du Time, les bravos d'Oprah Winfrey et même un peu geste commercial de Barack Obama... De la folie pure et simple.

Mais pas de National Book Awards. Diante, fichtre et diable !

Pourtant, le livre est approuvé de toutes parts, avec des critiques élogieuses en abondance... mais impossible de postuler pour le fameux prix récompensant les nominés dfe 10.000 $, durant une cérémonie qui se déroulera le 17 novembre.

Parmi les autres candidats évincés, on en trouve plusieurs, dont la réputation n'est plus à faire, mais qui cette année, sont tout de même largement éclipsés par la réussite du romancier.

Harold Augenbraum, directeur exécutif du prix en a tout de même un peu assez : Oui, le livre est excellent, et probablement le meilleur de cette rentrée.

« Mais la question est de savoir ce que le National Book Awards est censé honorer. » Et comme chaque année, la consigne pour le jury est simple : lire les livres, et ne pas se laisser déstabiliser par les commentaires qui tournent autour du prix...

Depuis 1950 que ce dernier a été mis en place, ce n'est pas la première fois que l'on entend quelques protestations. Il paraît même qu'en France, un certain Houellebecq pourrait avoir le Goncourt...