Julien Gracq, un centenaire

Clément Solym - 05.10.2010

Culture, Arts et Lettres - Salons - julien - gracq - naissance


La commémoration sera plutôt intime, mais tout de même ouverte au public. Les 9 et 10 octobre, le village d'enfance de Saint-Florent-le-Vieil fêtera le centenaire de la naissance de Julien Gracq.

Depuis le décès de l'homme de lettres, survenu en décembre 2007, la ville réunit des écrivains autour de la mémoire de Julien Gracq, mais également des artistes. « Il ne s'agit pas de se livrer au culte de la personnalité de Julien Gracq, c'est exactement ce qu'il aurait détesté que l'on fasse », explique à l'AFP Hervé de Charrette, député-maire de Saint-Florent-le-Vieil (Maine-et-Loire).

Cette année, Erik Orsenna, ainsi que Régis Debray ou encore Anne Queffélec, pianiste, se réuniront avec d'autres amateurs et spécialistes de Gracq. Des oeuvres originales seront présentées au public, et le week-end sera animé de tables rondes, conférences et spectacles.

Plusieurs autres activités seront proposées, qui s'articulent autour de ce que l'écrivain avait envisagé pour sa fameuse maison, dont il avait demandé à la Fondation de France de prendre soin.

Pour le maire, « avec ces journées littéraires, il s'agit de préfigurer ce que sera le projet de maison d'écrivain sur lequel nous travaillons selon sa volonté testamentaire ».

C'est en effet après que la Fondation a considéré n'être pas en mesure de prendre en charge cet héritage qu'elle l'a laissé à la commune.

Tout le programme du week-end est sur le site de la ville.