Justin Rowe, l'homme qui sculpte les livres

Xavier S. Thomann - 21.05.2013

Culture, Arts et Lettres - Expositions - Londres - Justin Rowe - Livres sculptés


L'homme est libraire de son état. Un beau jour, alors qu'il cherchait une idée pour donner une nouvelle vie aux ouvrages destinés à être remisés pour l'éternité, il a décidé de les transformer en sculptures. Et Justin Rowe a l'air d'être plutôt talentueux dans ce domaine. La British Academy expose ses réalisations durant quelques jours, dans le cadre de la Literature Week

 

 

L'exposition s'intitule « Turning the Page » (tourner les page), une façon de souligner que les livres abandonnés ne le sont pas de façon définitive et irrémédiable. Cette expo revient sur quelques-unes des créations de Justin Rowe, qui s'est improvisé sculpteur en 2010, alors qu'il créait une vitrine pour le magasin de Cambridge University Press.

 

Et depuis, il a continué. Il insiste bien sur le fait que ce sont uniquement des livres dont personne ne veut qu'il s'approprie pour son travail. « Je n'utilise jamais quelque chose qui a une valeur quelconque. C'est vraiment de l'art fait à partir de ce que les gens jettent. » 

 

La British Academy y voit aussi un moyen de mettre en avant la dimension tactile du livre physique. C'est aussi une manière de valoriser l'objet livre que de le transformer en objet d'art. Le résultat est au rendez-vous. Pour preuve, ce livre ouvert duquel surgit une barque en trois dimensions ainsi que des vagues. Le village sous la neige est également fort joli.  

 

Si vous êtes à Londres dans les prochains jours, l'exposition se termine le vendredi 24 mai. Pour plus d'informations, vous pouvez vous rendre sur le site de l'intéressé. C'est par ici.