Kamel Daoud reçoit le prix François Mauriac 2014

Cécile Mazin - 13.10.2014

Culture, Arts et Lettres - Récompenses - Meursault Camus - contre enquête - récompense roman


Après le prix des Cinq continents de la francophonie, le livre Meursault, contre-enquête, poursuit la collecte des récompenses littéraires. C'est le prix François Mauriac que Kamel Daoud vient de remporter pour cette année 2014. Le prix est destiné à un jeune écrivain.

 

 

 

 

Journaliste et auteur algérien de 44 ans, ce qui laisse comprendre que les jeunes auteurs ne sont plus ce qu'ils étaient, Kamel Maoud succède ainsi à Jérôme Garcin, lauréat 2013. Son livre est publié aux éditions Actes Sud – il s'agit là de son premier roman.

 

Doté de 8000 € offerts par le Conseil régional, la remise du prix a été confiée au Centre François Mauriac de Malagar, qui se trouve près de Bordeaux.  

Cet homme qui soliloque dans un bar, nuit après nuit, c'est le frère de l'Arabe tué par un certain Meursault dans un célèbre roman du XXe siècle. Soixante-dix ans après les faits, rage et frustration inentamées, le vieillard rend un nom au mort et donne chair à cette figure niée de la littérature : l'Arabe. Un roman profond sur les héritages qui conditionnent le présent et sur le pouvoir exceptionnel de la littérature pour dire le réel.

Retrouver le livre en librairie

 

Le roman est également en lice pour la deuxième liste du prix Renaudot. Il raconte l'histoire d'un certain Meursault, assassiné par un Arabe – en référence directe à l'oeuvre d'Albert Camus, l'Étranger