Keira Knightley pressentie pour incarner Colette dans un biopic

Antoine Oury - 02.02.2016

Culture, Arts et Lettres - Cinéma - Colette biopic - Colette Keira Knightley


Wash Westmoreland ne cachait pas son envie de réaliser un film consacré à Colette : il a lui-même signé le scénario d'un biopic, avec son collaborateur de longue date, décédé début 2015, Richard Glatzer. Si le long-métrage est entré en production, le réalisateur constitue encore son casting, et envisage l'actrice britannique Keira Knightley pour incarner l'auteure française.

 

Pride and Prejudice_004

Keira Knightley à l'avant-première d'Orgueils et préjugés, en 2005 (PROGabboT, CC BY-SA 2.0)

 

 

L'actrice britannique reste principalement connue pour son rôle dans la saga à gros budgets Pirates des Caraïbes, mais elle a également prêté ses traits à Elizabeth Bennet dans Orgueil et Préjugés, en 2005. « Keira est impeccable pour ce rôle de l'emblématique Colette dans les années 1900, qui a fait exploser les barrières à une époque où les femmes écrivains étaient rejetées et où la bisexualité était scandaleuse », a souligné le producteur Michael Litvak, ce qui semble bel et bien confirmer la présence de l'actrice au générique.

 

La production du film est d’ores et déjà assurée par Killer Films et Number 9 Films, un duo à l'origine du film Carol de Todd Haynes, adaptation d'un ouvrage de Patricia Highsmith sur une relation homosexuelle, sorti récemment en France. La société Bold Films prêtera également main-forte pour la production.

 

Le tournage du film commencera au mois de mai prochain, à Budapest. 

 

L'existence de Colette se prête particulièrement bien au genre du biopic, tant Sidonie-Gabrielle Colette, de son vrai nom, fut à l'avant-garde des combats des femmes. Elle fut ainsi la première femme présidente de l'Académie Goncourt, entre 1949 et 1954, et permit évidemment au terme « auteure » de ne plus être banni des salons, après les publications de plusieurs romans sous un nom d'emprunt.

 

Le film devrait être centré sur les jeunes années de Colette, et sa relation avec son premier mari, Henry Gauthier-Villars, écrivain séducteur qui profite bientôt des talents de Colette pour l'écriture : elle signera nombre de romans sous le nom de son époux.

 

Quelques œuvres de Colette ont été adaptées au cinéma, dont Gigi, par Vincente Minnelli en 1958, ou Chéri, en 2009, par Stephen Frears. Aux États-Unis, Colette est devenue un symbole de l'esprit français et de tout ce qu'il peut avoir de sulfureux, notamment avec l'influence de la nouvelle La Rose Blanche de Truman Capote, où l'écrivain raconte sa rencontre avec Colette.

 

 

(via Deadline, Flavorwire)


Pour approfondir

Editeur : J'Ai Lu
Genre : poche petits prix
Total pages :
Traducteur :
ISBN : 9782290017982

La fin de chéri

de Colette (Auteur)

Le portrait d'un homme ravagé par un grand amour, et celui d'une génération au lendemain de la Première Guerre mondiale.

J'achète ce livre grand format à 2 €