Kenan Görgun reçoit le prix Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles

Le carnet et les instants - 23.01.2019

Culture, Arts et Lettres - Récompenses - Kenan Görgun prix - Fédération Wallonie Bruxelles - prix littéraires Belgique


Depuis 1975, le Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles attribue chaque année son Prix littéraire, qui salue le travail d’un auteur d’expression française illustrant la sensibilité de la Fédération Wallonie-Bruxelles ou dédié à son patrimoine culturel.



 

 

Le jury, présidé par le député Charles Gardier, était composé de membres de l’Académie royale de langue et littérature françaises, d’écrivains belges de langue française, de l’antenne francophone de l’association internationale d’écrivains Pen Club ainsi que de représentants du Conseil de la Jeunesse.
 

Le lauréat


Le jury a décidé de primer J’habite un pays fantôme de Kenan Görgun (éditions Traverse). Le jury a salué une œuvre particulièrement en phase avec les questionnements auxquels l’Europe est confrontée : l’immigration, l’intégration, la tolérance. Autant de thématiques abordées à partir de l’histoire singulière de l’auteur et de ses parents immigrés de Turquie dans les années 1950.

Lire aussi : la recension de J’habite un pays fantôme

Les autres finalistes étaient Jean-Philippe Thonart pour Suie, Roland Thibeau et Jean-Claude Derudder pour Lire Lear, Pietro Pizzuti pour Qui a tué Amy Winehouse ? et Céline Delbecq, pour son œuvre Le vent souffle sur Erzebeth (Lansman).



Avec Le Carnet et les instants

 


Retrouver la liste des prix littéraires français et francophones


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.