King on screen : un documentaire sur les adaptations de Stephen King au cinéma

Camille Cado - 02.07.2020

Culture, Arts et Lettres - Cinéma - king on screen - adaptation cinema stephen king - stephen king documentaire


Depuis Carrie au bal du diable, réalisé par Brian de Parla en 1976 d’après Carrie, le premier roman publié de Stephen King, l’œuvre du maître de l’horreur ne cesse de faire l’objet d’adaptations. Un phénomène dont a voulu s’emparer Daphné Baiwir, jeune réalisatrice belge, pour son prochain documentaire, King on screen. Le projet sera porté par la société de production française Les Films de la Plage (Devant les barreaux, Lifeboat).
 
 

Daphné Baiwir prépare un film documentaire sur les adaptations cinématographiques de l’œuvre de Stephen King, un auteur dont elle voue une admiration sans bornes depuis l’âge de 10 ans. « Je dévore les histoires de Stephen King depuis que je suis gamine, mon père m’a offert un jour le livre Shining, j’ai eu peur, mais j’ai adoré et depuis j’ai lu tous ses livres et vu toutes leurs adaptations au cinéma » confie-t-elle à Paris-Normandie.

Adaptée en série télévisée, en bande dessinée, ou encore sur les planches, l’œuvre du maître de l’horreur semble inépuisable. On compte à ce jour plus de 80 adaptations cinématographiques portées à l’écran par plus de 50 réalisateurs. Parmi les films cultes, Shining de Stanley Kubrick (1980), Dead Zone de David Cronenberg (1983), Misery de Rob Reiner (1990), La ligne verte de Frank Darabont (2000), sans oublier les films dérivés de Ça

Pour la réalisatrice de 27 ans, il n’y a « rien de surprenant à ce que Stephen King inspire autant le cinéma [...], il ne fait pas que dans l’horreur, le gore, il mêle plusieurs genres comme le fantastique, le policier, la science-fiction, il analyse aussi très bien la société américaine et ses travers ».
    
Au total, 25 réalisateurs qui ont adapté Stephen King à l’écran devraient être sollicités pour le documentaire. 15 d’entre eux ont d’ores et déjà été annoncés officiellement. Il s’agira de Frank Darabont, Mick Garris, Taylor Hackford, Mikael Salomon, Scott Hicks, Tom Holland, John Harrison, Mikael Håfström, Craig R. Baxley, Vincenzo Natal, Peter Askin, Zak Hilditch, Andre Øvredal, Jeff Beesley et enfin JP Scott.

« J’avais très envie de donner la parole aux cinéastes qui ont mis en images ces histoires fantastiques, connaître leurs impressions, leurs réactions et partager cela avec tous les fans de Stephen King », explique Daphné Baiwir. « Nous formons une sorte de communauté intergénérationnelle de lecteurs et de spectateurs à travers le monde, ce film sera un lien entre nous. C’est aussi ça la magie du cinéma. »

 
Un film réalisé avec et pour les fans

Intitulé King on screen, il s’agira de son deuxième documentaire en tant que réalisatrice. Sorti en 2019, Deauville et le rêve américain a également été produit par Les Films de la Plage. Il retrace l’histoire du Festival Américain de Deauville. Il était déjà question d’un regard croisé, mais sur le cinéma indépendant américain cette fois.

Plusieurs grandes personnalités du cinéma y avaient participé telles que Michael Douglas, Ira Sachs, Claude Lelouch, Stéphane Brizé ou encore Gilles Jacob, entre autres.

Le tournage de King on screen devrait commencer en septembre prochain, aux États-Unis. Pour financer le projet, la société de production a tenu à solliciter les fans du monde entier du maître de l’horreur en lançant une opération de crowdfunding. 
   
Sur les 10.000 € espérés, plus de 12.000 € ont d’ores et déjà été récoltés. Si vous souhaitez soutenir la campagne, c’est à cette adresse. L’opération durera jusqu’au 4 juillet prochain. De nombreux lots sont offerts, tels que des livres de Stephen King, ou encore des invitations à la projection en avant-première du documentaire. 

Pour Daphné Baiwir, il s’agira avant tout d’un film qui verra le jour « pour et grâce aux fans de Stephen King ! »

Pour suivre l’avancée du documentaire, c’est à cette adresse.

Photographies : Shining de Stanley Kubrick (1980)
Affiche de François Vaillancourt, artiste qui a illustré plusieurs histoires de Stephen King



Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.