L'Académie française dévoile son palmarès et distribue 235.000 €

Clément Solym - 22.06.2012

Culture, Arts et Lettres - Récompenses - Académie française - palmarès 2012 - récompenses et dotations


L'Académie française n'a pas d'oursin dans la poche de son habit vert : les 65 récompenses qu'elle va décerner seront accompagnées, au bas mot, de dotations avoisinant les 235.000 € au total. L'ensemble de la liste est disponible sur le site de l'Académie.


Nous connaissions déjà le lauréat du Grand Prix du Roman de l'Académie française : depuis octobre dernier, autant que nous l'avions presque oublié, Sorj Chalandon et son roman Retour à Killybegs sont devenus les petits préférés de l'institution, dont on attend toujours la mise à jour du site Internet, très... traditionnel. Chalandon recevra sa récompense et touchera la dotation (7500 €) en octobre.

 

L'Académie française

L'Académie française (auteur : spamdangler)


Consécration pour Alain Mabanckou, qui reçoit le prix Henri Gal pour l'ensemble de son oeuvre de la part de l'Institut de France, lequel s'en remet aux conseils des Immortels, mais dote sa récompense de 40.000 €. L'auteur des Flamboyants, et plus récemment du Corps immense du président Mao, Patrick Grainville, décroche le Grand prix de littérature Paul Morand et 45.000 € : Tsé-tout ?

 

Côté rayonnement de la francophonie, on notera le Grand prix de la Francophonie (22.500 €) remis à Daryush Shayegan Rand, auteur et philosophe iranien à l'origine du concept d'« idéologisation de la religion », pour lequel la République islamiste constitue un très bon exemple. Olivier Barrot, maître de conf' à l'université de New York, reçoit quant à lui 25.000 € et le prix Hervé Deluen pour la promotion de la littérature française qu'il porte via une invitation mensuelle d'un écrivain français pour une séance « French Literature in the making ».


Le poète Jean-Claude Pirotte reçoit 3.800 € et le grand prix de la poésie pour toute son oeuvre, et ça fait beaucoup. Enfin, le grand prix de la philosophie, accompagné de sa dotation de 3.750 €, est remis à Barbara Cassin pour saluer, encore une fois, l'ensemble de son oeuvre. Qui a parlé de hiérarchie des disciplines ?