L'affrontement prometteur entre Le Vautour et Spider-Man pour Homecoming

Florent D. - 28.07.2016

Culture, Arts et Lettres - Cinéma - Spider-Man Vautour - Spider-Man film Homecoming - univers personnages Marvel


Le reboot de Spider-Man, Homecoming, va comporter quelques nouveautés, assure son réalisateur. Ce redémarrage aura Tom Holland dans le rôle phare, pour relancer cette franchise pas toujours bien exploitée. Et l’une des grandes attentes, c’est la présence du Vautour dans le rôle du super méchant. 

 

 

 

Le film se déroulera dans le Marvel Cinematic Universe, ce qui signifie clairement que l’on pourra y retrouver les différents personnages des comics. Or, dans les albums originaux, le Vautour est le premier super vilain que Spider-Man affronte : cruel, méchant à souhait c’est un choix judicieux pour ce grand retour... sous conditions. 

 

Le fait que ce méchant puisse voler laisse envisager que l’on assistera à des séquences visuellement assez chouettes. On prie pour que les effets spéciaux soient à la hauteur. 

 

Pour Jon Watts, le réalisateur, l’intention était bien de remonter aux sources du personnage, et de ce fait, choisir le Vautour s’est imposé. Et c’est également cette dimension visuelle qui a attiré le réalisateur, comme il l’explique si bien. 

 

 

 

Le film n’est pas prévu avant le 7 juillet 2017, aussi aura-t-on le temps de découvrir progressivement les images et bandes-annonces. 

 

Or, l’autre point qui a filtré pour le moment, c’est une certaine proximité entre Spider-Man, et... Harry Potter. En effet, que ce soit dans les livres ou les films, on suit l’évolution des personnages de Rowling d’une année sur l’autre, avec une approche très scolaire – et pour cause, tout se déroule à Poudlard. 

 

En relançant Spidey, la réalisation aurait pour projet de retracer le parcours initiatique et universitaire de Peter Parker. Donc, des sorties régulières, pour que l’on voit le personnage grandir, mûrir et accessoirement, être en mesure d’assurer des productions multiples... 

 

Un vent de changement souffle sur le Tisseur. Personne ne risque de s’en plaindre – pour l’instant en tout cas.