L'Amazonie sauvée du réchauffement par les pluies plus importantes

Clément Solym - 10.02.2009

Culture, Arts et Lettres - Expositions - Amazonie - sauvée - réchauffement


On redoute pour son avenir depuis des années, mais la forêt amazonienne pourrait survivre au réchauffement climatique, du fait des précipitations qui augmentent, montre une étude anglaise, révélée par le Brésil. En effet, les pluies peuvent changer au cours du XXIe siècle, tournant à l'avantage de la forêt, et qui sait, peut-être même entraîner l'apparition de nouvelles espèces dans la faune et la flore.

Aujourd'hui, les saisons sèches et le réchauffement climatique visible sont des sujets d'inquiétude du fait de l'assèchement des sols et en 2007, l'ONU avait publié un rapport mettant en évidence qu'à l'Amazonie pouvait laisser place à une savane, dans la région Est tout particulièrement, précise Reuters.

Si actuellement on compte 2400 mm de précipitations annuelles, les études de pluviométrie montrent qu'aujourd'hui encore, les risques d'assèchement ne sont pas écartés. Mais pour les experts, cela aurait une double conséquence : non seulement la forêt pourrait se montrer plus résistante à la sécheresse, mais en contrepartie, elle serait plus vulnérable aux incendies.

Encore une fois, le contrôle des émissions de gaz à effet de serre mondialement reste la solution de protection optimum. D'autant que l'autre lutte pour la sauvegarde de la forêt se tourne vers la déforestation sauvage par des bûcherons insouciants.