Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

L'autre élection, celle du mot de l'année : Brexit, post-vérité, colère, renouveau...

Laurène Bertelle - 27.04.2017

Culture, Arts et Lettres - Récompenses - festival du mot - mot de l'année - vote mot 2017


Le mois de mai 2017 est indéniablement tourné vers les élections, mais certaines sont plus ludiques que d'autres. A l’occasion du Festival du mot de la Charité-sur-Loire, les internautes vont avoir la possibilité de voter, non pour un président, mais pour le mot de l’année.
 

(site du Festival du mot)
 

Du 24 au 28 mai 2017 aura lieu la 13e édition du Festival du mot dans la ville de la Charité-sur-Loire, dans la région Bourgogne-Franche-Comté. Pour l'occasion, plusieurs animations sont prévues, des expositions aux conférences en passant par des projections, des spectacles et des ateliers (vous êtes tentés par une dictée géante ou la construction d’un char à mots ?).

 

Le but ? « Faire vibrer les mots pour mieux réfléchir à leur magie et leur pouvoir sans jamais succomber à la tentation de ne s’adresser qu’à ceux qui les manient avec aisance ou s’en jouent avec talent », peut-on lire sur le site officiel. Le festival mise donc avant tout sur l’accessibilité, en mêlant adroitement le ludique et le pédagogique pour s’adresser à un large public.

 

Résumer une année en un mot

 

Mais l’événement le plus marquant, c’est avant tout l’élection du « mot de l’année », que le Festival organise à chaque édition, en partenariat avec 20 Minutes, TV5 Monde et France Télévisions. Du 26 avril au 17 mai minuit, les internautes pourront donc voter sur le site www.motdelannee.fr parmi un choix de 11 mots sélectionnés par le politologue Roland Cayrol. Les résultats seront connus le 19 mai, et dévoileront à la fois le choix des internautes, mais aussi celui d’un jury nommé pour l’occasion.

 

L’élection de « mots de l’année » a notamment beaucoup de succès dans les pays anglo-saxons, qui lui ont même donné un petit surnom : WOTY (Word of the Year). Aux États-Unis, l’American Society Dialect choisit depuis 1990 le mot qui représente le mieux le discours public et les préoccupations de l’année, tandis que le dictionnaire Oxford Dictionnaries se charge de choisir le WOTY des Britanniques.


 

Les mots, reflets de notre société

 

« Brexit », « hésitation », « clivant », « promesses », « post-vérité », « posture », « fictif », « colère », « renouveau », « populisme » et « matraque » : le choix proposé par le Festival du mot n’est pas anodin. Certains mots font référence à des événements politiques ou sociétaux marquants tandis que d’autres reflètent des préoccupations et inquiétudes plus générales.

 

L’année dernière, plus de 98 000 personnes avaient participé et élu le mot « réfugié », tandis qu’Oxford Dictionnaries a révélé en janvier dernier que « post-truth » avait été élu mot de l’année 2016. « Post-truth », dont la traduction « post-vérité » est également présente dans la sélection française 2017, est un mot qui qualifie les circonstances dans lesquelles l’opinion publique est moins influencée par des faits objectifs que par des arguments émotionnels. Une telle élection, au-delà de son aspect ludique, permet aussi de montrer le poids des mots au cœur d’une population, et la façon dont ils reflètent un état d’esprit.