L’écrivain albanais Ismaïl Kadaré, “merveilleux auteur de l’histoire des Balkans”

Joséphine Leroy - 31.05.2016

Culture, Arts et Lettres - Récompenses - Ismail Kadare Légion honneur - Ismail Kadare prix récompense - Albanie auteurs Kadare


Lundi 30 mai, l’écrivain albanais Ismaïl Kadaré a été fait commandeur de la Légion d’honneur par le Président François Hollande. Ce dernier a rendu hommage au Palais de l’Élysée au « merveilleux auteur de l’histoire des Balkans ». 

 

(Lars Haefner / CC BY-SA 3.0)

 

 

« Vous êtes un avocat passionné de l’Europe de la culture, et je le disais au Premier ministre : heureusement qu’il y a des Européens qui n’appartiennent pas encore à l’Europe et qui aiment l’Europe », a signifié le Président, apportant un message assez politique lors de cette remise, à l’heure où le Royaume-Uni débat sur sa sortie de l’Union européenne. François Hollande a ajouté, comme le rapporte l’AFP : « Vous êtes à la fois Albanais et Français, Européen de cœur et universel d’esprit. » Ismaïl Kadaré est un « merveilleux auteur de l’histoire des Balkans », selon les mots employés par le Chef de l’État. 

 

Auteur du roman Le Général de l’armée morte (1963, éd. Albin Michel, trad.Jusuf Vrioni), d’Avril brisé (1980, éd. Le Livre de Poche, trad. Jusuf Vrioni) du Dossier H.  (1989, éd. Fayard, trad. Jusuf Vrioni) ou encore de La Pyramide (1994, éd. Livre de Poche, trad. Jusuf Vrioni), il est à la fois romancier, essayiste, dramaturge et poète. Il avait reçu en 2005 le Prix international Man Booker et le Prix Princesse des Asturies en 2009. 

 

L’écrivain, traduit en 29 langues, avait également été récompensé l’année dernière par la Foire internationale du Livre de Jérusalem, succédant par là à Arthur Miller ou encore Haruki Murakami. « On ne peut pas nier que 80, 90 % des trésors spirituels pendant 3.000 ans, c’est l’Europe qui les a produits. Il n’y a pas de deuxième théâtre grec ailleurs dans le monde. Il y n’a pas de deuxième Shakespeare, Dante ou Cervantès », disait-il à l’époque. 

 

Le marronnier de la Légion d’honneur commence. Et 2016 est une belle saison pour les écrivains. Enfin, si par « écrivains » on entend « écrivains masculins », comme on peut le voir dans le dernier décret, signé fin 2015. Les promotions civiles appliquent pourtant une stricte parité depuis 2007, mais les hommes sont tout de même majoritaires pour cette année.