L'écrivain barcelonais Eduardo Mendoza reçoit le Prix Cervantes

Antoine Oury - 01.12.2016

Culture, Arts et Lettres - Récompenses - Eduardo Mendoza Prix Cervantes - Prix Cervantes 2016 - Eduardo Mendoza livre


Le ministre de la Culture espagnol Íñigo Méndez de Vigo a annoncé le lauréat de la plus importante récompense de la littérature hispanophone, le Prix Cervantes. L'écrivain Eduardo Mendoza, 73 ans, originaire de Barcelone, a reçu la distinction.

 

Eduardo Mendoza

Eduardo Mendoza en 2011 (Piotr Drabik, CC BY 2.0)

 

 

« Je considère que c'est un peu la fin d'un voyage [...] cela referme un cycle », a souligné le 31e lauréat du Prix lors d'une conférence de presse organisée à Londres, son lieu de résidence secondaire après Barcelone, rapporte l'AFP. Fils de magistrat, Mendoza étudie la sociologie à Londres, après des études de droit. Il part en 1973 pour New York, où il travaille comme traducteur pour l'ONU.

 

Son premier roman, publié en 1975, revient sur l'histoire de Barcelone puisque La Vérité sur l'affaire Savolta évoque la répression des anarchistes et des syndicalistes au début du XXe siècle par le gouvernement espagnol. La Vérité sur l'affaire Savolta fait encore aujourd'hui figure de premier roman de la transition, marqué par un retour à une écriture plus traditionnelle et moins expérimentale, après la mort du dictateur Francisco Franco en 1975. 

 

Eduardo Mendoza est à la tête d'un œuvre qui comprend des romans, des essais et des pièces de théâtre. Ses romans ont été traduits en français par Jean-Marie Saint-Lu, Olivier Rolin, Françoise Rosset et François Maspero, entre autres, et publiés aux éditions du Seuil.

 

Le Prix Cervantes, créé en 1975, est doté de 125.000 €.

 

Mendoza succède à Fernando del Paso, écrivain mexicain : le Prix Cervantes récompense en effet successivement un écrivain espagnol et un écrivain d'Amérique latine.