L'édition française a rendez-vous avec Hollywood

Cécile Mazin - 09.11.2015

Culture, Arts et Lettres - Cinéma - édition France - Hollywood films - romans BD


L’opération montée par l’Institut français, Shoot the Book, avait monté les marches du tapis rouge, à Cannes, en 2014. Et depuis, elle s’exporte : à Toronto, en septembre dernier, Shoot The Book est allé à la rencontre des producteurs, emportant quatre maisons, et autant d’auteurs avec leur livre. Cette semaine, c’est rendez-vous à Los Angeles. 

 

Hollywood Sign

(Katie Harbath, CC BY-NC-SA 2.0)

 

 

Dix livres ont cette fois été sélectionnés, pour une édition Shoot the Book spéciale LA. À l’occasion de l’American Film Market, qui se déroule ce 9 novembre, l’édition française est partie à la rencontre du cinéma international — avec le concours de l’Ambassade de France aux États-Unis.

 

Cinq maisons françaises sont donc parties outre-Atlantique – Dargaud et Dupuis, Delcourt et Soleil, Denoël, Fayard et Gallimard. De la sorte, on croirait qu’elles sont en réalité sept : il faut comprendre que les Dargaud/Dupuis viennent du même groupe, et pareil pour Delcourt/Soleil. Dans ce cas, on aurait aussi pu rapprocher Denoël et Gallimard. 

 

« Elles seront invitées à présenter des œuvres choisies pour leur potentiel d’adaptation sur grand et petit écran, ainsi que sur d’autres formats digitaux », précise l’Institut français, fier d’embarquer « cinq des maisons d’édition française les plus en vue ». Celles qui resteront à Saint-Germain plage apprécieront. 

 

Les ouvrages présentés ont été sélectionnés par un jury, présidé par Howard Rodman, et composé de professionnels américains, dont Bob Bookman (Paradigm), Franklin Leonard, fondateur de The Black List, et Andrea McCall, vice-présidente de DreamWorks Studios.

 

Allant de la bande dessinée à la science-fiction, du roman noir à l’autobiographie, de la tragédie à la comédie, cette sélection donnera un aperçu de la vitalité de l’édition française et présentera le meilleur de la littérature francophone contemporaine aux professionnels du cinéma américain afin de renforcer et nourrir les partenariats commerciaux et culturels entre la France et les États-Unis.

 

Les 10 titres retenus, pour cette opération, sont les suivants : 

 

  • Antonio Altarriba / Keko, Moi, Assassin (roman graphique), Denoël, 2014
  • Boulet et Pénélope Bagieu, La Page blanche (bande dessinée), Delcourt, 2012
  • Baptiste Beaulieu, Alors vous ne serez plus jamais triste (roman), Fayard, 2015
  • Corbeyran et Berlion, Garrigue (bande dessinée) Dargaud, 2008
  • Tristan Garcia, « Hemispheres », 7 (roman), Gallimard, 2015
  • François Garde, Ce qu'il advint du sauvage blanc (Prix Goncourt du premier roman 2012), Gallimard, 2012
  • Laurent Guillaume, Black Cocaïne (polar), Denoël, 2013
  • Ismail Kadaré, Le Palais des rêves, Fayard, 1990
  • Louis et Frédéric L'Homme, Arnaud Boudoiron, Husk (bande dessinée), Soleil, 2007
  • Zidrou, Ers, Borecki, Tueurs de Mamans (bande dessinée), Dupuis, 2013

 

Musicalement, on peut imaginer cela pour accompagner le voyage :