L'Egypte veut la tête de Néfertiti et vite

Clément Solym - 21.12.2009

Culture, Arts et Lettres - Expositions - buste - Néfertiti - Egypte


Décidément, l’Egypte se bat de tous les côtés pour tenter de faire rentrer dans son pays les pièces que les pillages ont dispersé à travers de nombreux musées dans le monde entier. En octobre, elle avait obtenu le retour de cinq fragments de peintures murales hébergés jusque-là par le Louvre. Dernier épisode en date, la demande de retour au pays du buste de Néfertiti actuellement exposé dans le Neues Museum de Berlin.

Ce chef-d’œuvre de l’époque pharaonique va être demandé par la voix du chef du Conseil suprême des Antiquités égyptiennes, Zahi Hawass. Ce dernier commence à étudier les recours possibles pour permettre ce retour au pays.

Agé de 3400 ans, ce buste de Néfertiti fut découvert en 1912 au sud de l’Egypte par l’archéologue Ludwig Borchardt, de nationalité allemande. Mais, ce qui est intéressant de noter, c’est que l’Egypte fait des tentatives pour revoir ce buste déjà depuis les années 30. Pourtant, depuis des décennies, c’est en vain…

Selon M. Hawass, le transfert du buste vers l’Allemagne ne s’est pas fait en toute légalité. Il aurait même été maquillé pour quitter l’Egypte. Puis, pendant dix ans, la statue disparaît. Quand on écoute Berlin, le son de cloche est bizarrement totalement différent. L’expédition du buste aurait été tout à fait légale. De plus, un déplacement pour la statue serait dangereux à la vue de sa fragilité…