L'immense, le grand, le velu Prix Virilo, édition 2010 : la sélection

Clément Solym - 25.10.2010

Culture, Arts et Lettres - Récompenses - prix - virilo - moustache


Ah que l'on aime ce prix qui pour sa troisième année consécutive, a décidé de remettre des prix improbables aux livres les plus inattendus. Ou pas, d'ailleurs. Le prix Virilo, c'est de la moustache, de la testostérone, et un juré des plus aimables...

Si, si... permettez que je vous renvoie à notre reportage l'an passé, avec ces joyeux drilles - qui nous doivent toujours un peigne à moustache, si ma mémoire est bonne ! Si cette édition 2009 avait coûté quelques dents, mais virilement, à votre serviteur, il ne s'en était pas moins déroulé dans la joie et la bonne humeur. (notre reportage Virilo Inside)


Eh bien cette année, ils remettent le couvert, les diables, avec une sélection à retrouver sur leur blog, évidemment, mais que nous ne résisterons pas à vous dévoiler.
  • "La Fortune de Sila" Fabrice Humbert (Le Passage)
  • "Photo de groupe au bord du fleuve" Emmanuel Dongala (Actes Sud)
  • "Les Assoiffées" Bernard Quiriny (Seuil)
  • "Ouragan" Laurent Gaudé (Actes Sud)
  • "Nos Coeurs vaillants" Jean-Baptiste Harang (Grasset)
  • "HHhH" Laurent Binet (Grasset)
  •  "L'Enquête" Philippe Claudel (Stock)
  •  "La Carte et le territoire" Michel Houellebecq (Flammarion)
  • "Parle leur de rois, de batailles et d'éléphants" Mathias Enard (Actes Sud)
Alors, que faut-il penser de la présence de Houellebecq dans cette liste ? Rien du tout. Le lauréat sera connu le 2 novembre, juste avant la remise du prix Fémina, au Café de l'Ambassade, en face du Crillon. Leur café y est abordable. « Glabres ou velus, tout le monde est le bienvenu. »

Et pour mémoire

Le Prix Virilo récompense un roman francophone
publié dans l’année ayant touché le jury par son audace littéraire, sa justesse, ou toute autre qualité faisant sens. Il sera remis pour la troisième année consécutive. Il avait été attribué en 2009 à Laurent Mauvigné pour "Des hommes" (Minuit), et à Robert Alexis en 2008 pour "Les figures" (Ed. José Corti).

Le Prix Virilo est accompagné du prix Trop Virilo qui récompense la plus belle poussée littéraire de testostérone parue dans l'année. Le jury est mixte mais doit voter en homme et porter la moustache. L'an dernier, Valéry Giscard d'Estaing avait été primé pour "La Princesse et le Président" (Ed. de Fallois/XO).


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.