L'INA pense à baisser ses prix pour les professionnels

Clément Solym - 28.01.2012

Culture, Arts et Lettres - Cinéma - ina - révision - tarifs


Prenant en compte les changements importants du paysage audiovisuel français ces dernières années, l'Institut national de l'audiovisuel (INA) compte prochainement faire évoluer ses tarifs à destination des professionnels, rapporte l'AFP. Grâce à cette stratégie, le nombre de demandes devrait aussi augmenter.

 

Pour l'instant, sur un budget annuel total de 130 millions d'euros pour l'INA, 10 millions proviennent des achats d'archives contractés par les professionnels. Si, pour l'instant, un professionnel ne veut utiliser que quelques secondes, il lui faut régler au minimum un coût d'achat équivalent à une minute.

 

Mais, prochainement, l'INA devrait introduire une tarification à la seconde, à l'image de ce qui se fait déjà ailleurs en Europe. Grâce à une offre repensée, les nouveaux venus, évoluant principalement sur la TNT, pourront avoir plus fréquemment recours aux archives de l'INA.

 

Toutefois, pour arriver à une révision des tarifs, l'INA est en pourparler avec les sociétés d'auteurs. Les discussions ne devraient pas aboutir avant l'été prochain. En effet, sur les fonds collectés par l'INA, 25 % le sont toujours au profit des différentes sociétés d'auteurs. Il n'est cependant pas précisé si l'on pourra s'attendre à des baisses de prix pour les particuliers.