L'Interallié : douze romans pour un seul prix, tout chamboulé

Clément Solym - 23.09.2010

Culture, Arts et Lettres - Récompenses - interallié - president - demission


Douze. Ça fait un compte rond et un multiple de six, mais l'annonce de la sélection du prix Interallié a cette année un goût de départ, celui de son président, Jean Ferniot.

Et puis, on continue de tout chambouler : non seulement le président, mais également la date de remise du prix, qui se fera la 16 novembre et non le 9, Goncourt et Renaudot oblige. Faut bien arriver à marquer son indépendance et son identité...

Bon sinon, rien de plus à ajouter votre honneur, circulez voilà les nominés...
  • Une affaire conjugale, Eliette Abécassis (Albin Michel)
  • L'affaire de l'esclave Furcy, Mohammed Aïssaoui (Gallimard)
  • Qu’as-tu fait de tes frères ?, Claude Arnaud (Grasset)
  • L'insomnie des étoiles, Marc Dugain (Gallimard)
  • Parle-leur de batailles, de rois et d'éléphants, Mathias Enard (Actes Sud)
  • Nagasaki, Eric Faye (Stock)
  • Les grands gestes la nuit, Thibault de Montaigu (Fayard)
  • La vie adulte, Virginie Mouzat (Albin Michel)
  • Fruits & légumes, Anthony Palou (Albin Michel)
  • Une femme célèbre, Colombe Schneck (Stock)
  • Une soirée au Caire, Robert Solé (Seuil)
  • Six mois, six jours, Karine Tuil (Grasset)
Oui, oui, on en retrouve encore quelques-uns qui figurent ailleurs, mais que voulez-vous que je vous dise ?