“L'Italie fasciste”, Prix France Musique des Muses 2020

Cécile Mazin - 12.03.2020

Culture, Arts et Lettres - Récompenses - Prix France Musique - muses 2020 livre


Composé de 10 personnalités du monde de la musique, le jury du Prix France Musique des Muses 2020 récompense 4 auteurs le jeudi 19 mars à la Maison de la Radio à Paris. Ce prix récompense des livres consacrés à la musique classique, au jazz et aux musiques traditionnelles publiés en 2019.



 
Le Grand Prix est attribué à Charlotte Ginot-Slacik et Michela Niccolai (préface signée Roberto Illiano) pour leur livre L’Italie fasciste (1922-1943). Lionel Esparza reçoit les Lauréats vendredi 20 mars à 15 h dans Relax !

« Plus de vingt ans séparent la marche sur Rome (1922) de la chute de Mussolini (1943), au cours desquels les instances politiques et culturelles de l’Italie sont refondées. Dans le domaine musical, les conséquences du fascisme s’avèrent décisives : ambivalent à l’égard de la modernité européenne, désireux d’exalter la nation et ses mythes, le régime suscite d’abord l’intérêt de compositeurs en quête d’unité et de récit national.

Aviateurs et tyrans de la Rome antique hantent alors les scènes d’opéra, tandis que musiques de film et chansons se font l’écho des conquêtes coloniales. Ni les musiques savantes ni les genres populaires ne sont étrangers au fascisme : sans imposer de canons esthétiques, le régime accompagne la réforme des conservatoires et subventionne des événements majeurs tels la Biennale de Venise ou le Mai musical florentin.

Si l’attitude des musiciens est dominée par une profonde ambiguïté liée aux contraintes imposées par l’État, pour la jeune génération, néanmoins, celle de Dallapiccola et de Petrassi, l’adoption des lois antisémites constitue une rupture existentielle dont des œuvres telles que Le Prisonnier portent trace. Entre analyses de trajectoires individuelles, mises en perspective de genres musicaux, focus sur des œuvres emblématiques, le présent ouvrage évoque une nation fascinée puis déchirée par le totalitarisme mussolinien.
 »


Les autres lauréats sont :

Prix de l’Essai 
Christopher Small 
Musiquer (Ed. Philharmonie de Paris)

Prix de la Biographie 
Christian Merlin 
Pierre Boulez (Ed. Fayard) 

Prix Coup de Coeur 
Benjamin Lassauzet 
L’Humour de Claude Debussy (Hermann Ed)


Retrouver la liste des prix littéraires français et francophones




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.