L'Ours Paddington de Michael Bond, premier coup de patte

Julien Helmlinger - 05.03.2014

Culture, Arts et Lettres - Cinéma - L'Ours Paddington - Littérature jeunesse - Adaptation cinématographique


Un jour de 1958, inspiré par un ours en peluche qu'il avait offert à son épouse, Michael Bond a créé ce qui deviendrait un personnage culte de la littérature pour enfants, A Bear called Paddington. A raison d'une publication par an, jusqu'en 1981, l'animal de fiction est devenu une célébrité, dont les histoires se déclinèrent en série TV quotidienne, ou encore en timbres estampillés Royal Mail. Cette année, c'est avec la magie de l'équipe de production de Harry Potter que l'aventure prend un nouveau départ cinématographique.

 

 

 

 

Dans cette épopée qui s'annonce mignonne, sa voix interprétée par Colin Firth, l'ours Paddington débarque à peine au Royaume-Uni. Il arrive depuis le lointain Pérou, mais comme à son habitude bien équipée, de son duffle-coat, de ses bottes de pluie et son chapeau lui tombant sur les yeux.

 

Mais la menace n'est malheureusement pas loin, tandis qu'une taxidermiste machiavélique rode dans le Royaume britannique, et qui voudrait bien se tailler une belle fourrure aux dépens du petit ours en peluche. Et c'est Nicole Kidman qui prête sa voix au doublage de la vilaine.

 

À la réalisation du film, on retrouve Paul King, déjà derrière la série Come Fly With Me, tandis que David Heyman supervisera la production. La découverte en salles pour les petits, ou la régression en enfance pour d'autres, est prévue pour le 3 décembre prochain en France.

 

Ci-dessous le premier teasr qui vient d'être dévoilé :

 


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.