La 36e Foire du Livre de Brive annonce une “affluence record”

Antoine Oury - 13.11.2017

Culture, Arts et Lettres - Salons - Foire du Livre de Brive - Brive la Gaillarde salon livre - 36e Foire Brive


La 36e Foire du Livre de Brive a fermé ses portes ce dimanche 12 novembre, après 3 jours d'événements et de rencontres autour du livre. L'organisation annonce une affluence record, qui a bénéficié de la présence d'un grand nombre de lauréats des prix de cette rentrée littéraire, dont Éric Vuillard (prix Goncourt), Olivier Guez (prix Renaudot), Philippe Jaenada (prix Femina), Grégoire Bouillier (prix Décembre) et Alice Zeniter (prix Landerneau des lecteurs et prix littéraire du Monde).

 

La Foire du Livre de Brive, via Facebook

L'organisation de la 36e édition de la Foire du Livre de Brive annonce une « affluence record », mais reconnait ne pas pouvoir fournir de chiffre de fréquentation « en raison de la gratuité de l'événement et de la répartition de celui-ci sur plusieurs lieux, ce qui rend le décompte difficile ». Toutefois, nous précise-t-on, le Groupement d'intérêt économique des libraires (GIE) annoncera bientôt un chiffre de vente, qui avait atteint les 707.000 € l'année dernière.

 

Depuis vendredi et l’arrivée du Train du livre avec à son bord près de 300 auteurs, ce sont trois journées exceptionnelles qui se sont déroulées à Brive, rythmées par une riche programmation de rencontres, entretiens et lectures. « Longtemps, la Foire du livre de Brive a été regardée de loin (...), mais aujourd’hui cette manifestation s’est véritablement imposé comme l’un des rendez-vous les plus importants de la rentrée littéraire française », a souligné Vincent Monadé président du Centre National du Livre, lors de l’inauguration, rappelant ainsi la dimension nationale de la manifestation. 

 

En compagnie de ses invités (Éric Vuillard, Alice Zeniter, Kaouther Adimi, le photographe Gaël Turine et le musicien Franck Vigroux), Laurent Gaudé a apporté une couleur particulière au programme de cette 36e édition, la plaçant sous le signe de l’Histoire, du regard et de la diversité. « Il y a ici une pluralité de livres et de lecteurs. Ce pluriel nous sauve de l’obscurantisme », a-t-il déclaré lors de son discours inaugural, avant de reprendre : « Je crois essentiel que la culture soit diverse et joyeuse, et c’est cette impression qui se dégage dans les allées de cette manifestation. » 

 

Pendant 3 jours, cette diversité a notamment été illustrée par la centaine de rendez-vous proposés. Les Grandes Leçons livrées par Christophe Galfard, Matthieu Ricard et Frédéric Lenoir ont connu un grand succès tandis qu’un public tout aussi nombreux se pressait pour découvrir les Secrets des Immortels en compagnie de l’académicienne Danièle Sallenave. La Foire du livre de Brive a également été l’occasion pour les visiteurs de retrouver Amélie Nothomb, Bernard Minier, Katherine Pancol, Sorj Chalandon, Anny Duperey ou encore Christian Signol pour de longues séances de signatures. 

 

Enfin, les dédicaces sur les stands des illustrateurs de bandes dessinées ont été très prisées de même que le programme consacré à la littérature de jeunesse avec la remise des Prix 12/17 à Alain Gagnol et Erwan Ji. « Cette 36e édition est une nouvelle confirmation de la singularité de la Foire du livre de Brive. Il n’est d’autre manifestation qui conjugue à ce point la littérature et l’engouement d’un très large public. Laurent Gaudé a souligné la pluralité des publics et des expressions », a indiqué Frédéric Soulier, maire de la ville.

 

« Cette pluralité et cette diversité sont la force de la Foire du livre et nous continuerons de veiller à ce que chacun, du plus populaire ou plus érudit, petit ou grand, ait sa place à Brive » a-t-il conclu, ravi du succès remporté par cette nouvelle édition. Rendez-vous est donné aux auteurs, aux éditeurs et au public les 9, 10 et 11 novembre 2018 pour la 37e Foire du livre de Brive dont le président et les temps forts seront annoncés au premier trimestre prochain.