La 58e Foire du livre de Varsovie reçoit Israel en invité

Clément Solym - 16.05.2008

Culture, Arts et Lettres - Salons - Israel - Varsovie - Foire


Débutée hier dans une relative tranquillité, la 58e édition de la Foire du livre à Varsovie réunit actuellement plus de 600 éditeurs originaires de 29 pays. Jusqu'à dimanche des écrivains venus d'Israël, pays invité d'honneur, viendront animer la vie du salon. On retrouvera ainsi Alona Frankel, auteur jeunesse,Sara Siwroni, poète, Yossi Avni-Levy, romancier et diplomate, ou l'ancien président de la Knesset, Shevah Weiss.

David Akiva Peleg, ambassadeur en Pologne, a inauguré l'ouverture de la Foire en revenant aux racines de plusieurs auteurs israéliens, pour qui la Pologne est le pays d'origine. Il a ensuite souligné qu'en ce sens, les approches littéraires ne pouvaient être dégagées de la Pologne.

La Foire se déroule bien selon les organisateurs, et nul appel au boycott n'a encore été entendu. Le seul incident tient au décès d'Irena Sendler, dont les obsèques ont retardé l'ouverture du salon suite aux demandes des participants. Cette femme de 89 ans était célèbre pour avoir épargné la déportation à 2.500 enfants juifs du ghetto de Varsovie, en les abritant.