La Chine pressentie comme invitée d'honneur de Livre Paris en 2024

Nicolas Gary - 30.10.2019

Culture, Arts et Lettres - Salons - Livre Paris Chine - pays invité honneur - Paris Chine relations


L’édition 2020 se prépare déjà, avec l’Inde en pays invité d’honneur, mais le salon du livre de Paris — qui finira bien par retrouver un nom sensé un jour ou l’autre — prépare déjà les années à venir. En effet, on sait que pour 2021, la manifestation accueillera l’Italie et pour la suite…


pixabay licence
 

Vincent Montagne, président du Syndicat national de l’édition, le confiait à ActuaLitté : « J’aimerais que l’on puisse inviter la Chine pour 2024, d’autant que ce serait une date fortement symbolique : en 1964, voilà soixante ans, la France reconnaissait la République populaire de Chine. Cela reste compliqué, mais nous allons voir. »

C’était en effet un 8 janvier, et le Général de Gaulle, alors président d’une Ve République un peu avancée, en faisait part lors du Conseil des ministres. 

Pour ce faire, le président du SNE comptera parmi les membres de la délégation partant pour la Chine avec le président de la République, Emmanuel Macron, dans un déplacement prévu pour début novembre. L’Élysée évoquait la signature de plusieurs dizaines d’accords avec la Terre du Milieu. 

On se souviendra qu’en mars 2018, Vincent Montagne avait déjà profité des voyages présidentiels pour se rendre en Inde – et au cours du déplacement, fut annoncé que la France serait invitée d’honneur à la Foire du livre de New Delhi pour 2022, et que l’Inde, elle, serait au cœur de la 42e édition de Livre Paris.
 

Mais alors, avec qui aux commandes ?


Dans un sain échange de soft power, on peut s’attendre donc à ce que la France soit donc à l’honneur de la Foire de Pékin dans les prochaines années.

Mais, corollaire d’une hypothétique venue de la Chine au mois de mars 2024 à Paris, l’opérationnel : en effet, si 2020 sera une année toujours placée sous la logistique de Reed Expo France, le contrat — in extremis rattrapé par l’opérateur — qui unit le SNE et Reed prendra fin après l’Inde. Et pour l’heure, aucune nouvelle de la suite.

Il se murmurait que le SNE pourrait prendre à sa charge l’événement, et mettre un terme au partenariat qui lui impose Reed Expo, dont la valeur ajoutée a été pleinement mesurée avec le remarquable ratage de l’année passée autour du Village européen.

Les discussions au Bureau du SNE n’avaient pas abouti en juin dernier, mais la réalité est simple : si, fut un temps — précisément quand Bertrand Morisset officiait en commissaire général — Reed était force de proposition pour le SNE, en ce qui concerne les pays à mettre à l’honneur, cette époque est définitivement révolue. 

Si Paris ne saurait perdre son salon du livre — et puisque prochainement, c’est au Grand palais que la bande dessinée doit bénéficier d’une belle manifestation, à l’initiative du SNE et de Jacques Glénat — personne n’est irReedplaçable.


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.