La Foire du Livre de Bruxelles ne connaît pas la crise

Clément Solym - 10.03.2009

Culture, Arts et Lettres - Salons - foire - livre - bruxelles


Pour sa 39e édition la Foire du Livre de Bruxelles avait comme un thème « Crise (s) et création » un thème de circonstance et à l'image de la Foire cette année.

En effet, les organisateurs ont une grosse frayeur les deux premiers jours avec notamment une baisse de fréquentation jeudi, le jour de l'ouverture, de 30 % par rapport au même jour l'année dernière. Cependant la création a tout de même repris le dessus dans le coeur des belges et le week-end a été exceptionnel.

Les auteurs invités n'ont pas cessé de signer leurs ouvrages, et les éditeurs petits comme grands ont enregistré une augmentation des ventes de 08 % à plus de 30 % selon les cas. Enfin la foire à reçu près de 70 000 visiteurs (chiffres atteints l'année dernière). Le dimanche, les portes sont même restées ouvertes une heure de plus en raison de la forte affluence. La foire dimanche dernier a refermé les portes de sa 39e édition à 20h sur une note d'espoir en ces temps de crise.

Ana Garcia, la Commissaire générale de la foire a déclaré à l'issue de celle-ci : « C'est le signe qu'en période de crise, le livre est un bien culturel donc une valeur refuge » avant d'ajouter que le Belge « a un livre dans le ventre ».