La Foire du livre de Francfort se développe au Brésil

Clément Solym - 16.01.2014

Culture, Arts et Lettres - Salons - Juergen Boos - Francfort - foire du livre


La prochaine édition de la Foire du livre de Francfort n'interviendra pas avant le mois d'octobre 2014, mais déjà, les organisateurs projettent de développer leur système. Une série d'événements doit se dérouler au Brésil, tout au long de cette footballistique année 2014. Deux conférences sont d'ores et déjà annoncées, les 18 et 20 février.

 

 

Juergen Boos

 

 

Les villes de São Paulo et Rio Grande del Sul accueilleront donc deux manifestations réalisées en coopération avec le ministère de l'Éducation, et d'autres conférences prendront place tout au long de l'année, dans le cadre du CONTEC, ou Content In Action, explique le Bookseller.

 

Débutée durant la Foire, en 2013, cette série de conférences avait remplacé le traditionnel Tools Of Change que l'on retrouvait d'ordinaire. Et bien entendu, le Brésil, qui était l'invité d'honneur l'an passé, se retrouvera comme pays hôte pour l'année en cours. 

 

Plusieurs personnalités de l'édition sont attendues, comme Michael Ross, vice-président senior et directeur général de l'éducation chez Encyclopaedia Britannica. Il devrait intervenir sur le thème «Content (R)evolution». Un autre conférencier, de chez Hewlett-Packard viendra parler d'éducation et de l'utilisation de manuels numériques par les enseignants, dans les salles de classe.

 

Juergen Boos, directeur de la Foire du livre de Francfort explique combien les éditeurs souhaitent réussir sur les territoires d'Amérique latine. Mais il leur faut tout d'abord s'introduire sur le marché brésilien. « C'est aussi la raison pour laquelle nous avons fait une priorité que de pouvoir s'inscrire dans ce marché, et d'identifier les nouveaux modèles possibles. »

 

La première étape fut le lancement du CONTEC en 2012, qui se poursuit maintenant depuis trois ans. « Pour 2014, nous allons élargir nos horizons à d'autres régions importantes du Brésil », explique-t-il.