La Foire internationale du livre du Népal annulée, la faute aux taxes

Antoine Oury - 05.08.2019

Culture, Arts et Lettres - Salons - foire livre népal - nepal import livres - nepal edition


Les organisateurs de la Nepal International Book Fair, la Foire internationale du livre du Népal, ont annoncé l'annulation de l'édition 2019 de l'événement, prévue du 14 au 30 août prochain. À 10 jours de l'ouverture de la Foire, ils dénoncent une taxe de 10 % sur l'import de livres, décidée par le gouvernement, qui a fait renoncer les maisons d'édition. 
(photo d'illustration, Ingmar Zahorsky, CC BY-NC-ND 2.0)


L'édition 2019 de la Foire internationale du livre du Népal n'aura pas lieu : les organisateurs ont annulé la manifestation pour protester contre la mise en place, depuis quelques mois, d'une taxe de 10 % sur les imports de livres. Or, ce ne sont pas moins de 80 % des ouvrages en circulation dans le pays qui sont importés de l'Inde, pays frontalier.

Éditeurs et libraires, d'une même voix, se sont élevés contre la mise en place de cette taxe, sans succès pour le moment. L'association nationale qui représente les deux professions a même décidé, pour marquer son opposition à la mesure, de ne plus importer aucun livre, ce qui risque de causer d'importants problèmes pour obtenir des manuels scolaires, notamment.

« Nous importons 90 à 95 % des publications académiques et manuels scolaires depuis l'Inde », rappelle un libraire de Katmandou, la capitale du Népal, à l'agence Indo-Asian News Service. Selon les administrateurs de l'association des éditeurs et libraires népalais, la nouvelle taxe va, à terme, avoir un effet d'inflation sur les autres charges liées à l'import de livres, comme l'assurance ou le coût du transport. Ce qui dissuadera encore plus d'importer.

Bien entendu, la principale préoccupation reste l'impact de cette taxe sur les prix des livres et la capacité des lecteurs à se procurer de nouveaux ouvrages. 

Alors que l'industrie du livre du Népal se débat avec ces 10 %, le pays voisin, l'Inde, fait face à une question similaire, autour d'un impôt de 5 % sur les livres importés. Cette fois, l'industrie du livre indienne se dressait contre cette mesure en raison de l'importance des imports de livres en anglais, et publiés par des éditeurs anglophones, sur le territoire.
 

Selon l'association des éditeurs et libraires népalais, l'avenir de ces deux taxes sur l'importation serait lié : en cas de disparition de la taxe indienne, celle appliquée au Népal devrait aussi tirer sa révérence. Les industries du livre des deux pays se sont d'ores et déjà assurées d'un soutien mutuel dans les mois à venir.


via MyCity



Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.