La France envisage de restituer des fresques à l'Égypte

Clément Solym - 08.10.2009

Culture, Arts et Lettres - Expositions - fragments - fresque - sortis


Cinq fragments de fresques du tombeau d’un prince de la XVIIIe dynastie égyptienne acquis en 2000 et 2003 par le Louvre pourraient être restitués à l'Égypte.

En effet, ils pourraient provenir d'une tombe redécouverte en 2008 par des archéologues. Dans ce cas de figure des doutes planent sur leur sortie légale du territoire égyptien.

Le ministre de la Culture, rappelle dans un communiqué que la France a ratifié la convention de l’UNESCO du 14 novembre 1970 qui précise « les mesures à prendre pour interdire et empêcher l’importation, l’exportation et le transfert de propriété illicites des biens culturels ». Suivant cette convention la France ne peut pas conserver des oeuvres « illégalement exportées de leur pays d'origine ».

Après de nombreuses discussions avec le Conseil suprême des antiquités égyptiennes, le ministère de la Culture a convoqué, pour ce vendredi 9 octobre, la commission scientifique nationale des musées de France. Celle-ci devra statuer « sur la provenance des fresques et leur sortie des collections du Musée du Louvre ».

Si elle émet un avis favorable, le ministre s'engage à restituer « sans délais les fresques aux autorités égyptiennes »