La fréquentation du Festival international du roman noir de Frontignan en baisse

Antoine Oury - 09.07.2016

Culture, Arts et Lettres - Salons - Festival international du roman noir - FIRN Frontignan - FIRN fréquentation


Créé en 1998, le Festival international du roman noir de Frontignan s'est donné pour mission de faire découvrir à un public toujours plus large le roman noir, aujourd'hui largement lu et apprécié, mais qui a pu souffrir au cours de son histoire d'un certain mépris. La 19e édition s'est déroulée du 24 au 26 juin, et encaisse une baisse de fréquentation de 22 %.

 

FIRN 2015 ©Maïlis Donnet

Au FIRN 2015 (Twin Selecter, CC BY 2.0)

 

 

Malgré la concurrence de l'Euro de Football et un plateau d'auteurs constitué davantage de découvertes que de stars confirmées, le festival a connu une belle fréquentation de 8500 personnes, en baisse de 22 % par rapport à 2015, rapporte l'organisation du Festival dans un communiqué.

 

50 auteurs français, européens, sud et nord-américains ont partagé leur passion du roman noir avec près de 8500 festivaliers participants à la cinquantaine de rendez-vous proposés à Frontignan mais aussi sur le territoire de Thau Agglo, à Montpellier et pour la première fois à Toulouse. Le thème de cette édition, Mort de rire, a été discuté dans 9 tables rondes et exprimé dans de nombreuses formes d'expressions : cinéma, bande dessinée, arts plastiques, jeux, arts vivants et même gastronomie.

 

La programmation de Nuits noires, où public et auteurs invités peuvent partager des moments culturels, gastronomiques et festifs en bord de la mer a connu un grand succès, notamment lors du concert-lecture du sublime texte très noir de Louis Calaferte, Le requiem des innocents, mis en lumière par Virginie Despentes et le groupe Zëro, dans des conditions « dantesques » que le meilleur metteur en scène n'aurait pas pu imaginer : sur la plage et sous un ciel menaçant, au milieu des bourrasques de tramontane et de sable...

 

La bande dessinée, a été particulièrement mise en valeur cette année avec la participation active de Daniel Goossens et celle de l'illustrateur argento-mexicain Jorge Alderete, auteur de l'affiche 2016, qui a vu ses œuvres affichées en grand format sur les murs du cœur de ville.

 

1500 livres ont été vendus par les 3 libraires (Série B de Toulouse, Nouvelle librairie sétoise et la Plume bleue de Frontignan) en 2 jours et demi.

 

La Ville de Frontignan la Peyrade et l'association Soleil Noir, grâce au soutien réaffirmé de leurs partenaires et financeurs (CNL, DRAC, Région Occitanie, Département de l'Hérault, Thau Agglo...), donnent rendez-vous au public en 2017 pour la 20e édition du FIRN.