La Grande médaille Vermeil de la Ville de Paris à Imre Kertész

Clément Solym - 27.04.2011

Culture, Arts et Lettres - Récompenses - imre - kertsesz - grande


Dans le cadre de la 3e édition de Paris en toutes lettres, qui se déroulera du jeudi 5 au dimanche 8 mai, Bertrand Delanoë, maire de Paris, remettra jeudi 5 mai, la Grande médaille de Vermeil de la Ville de Paris à l’écrivain Imre Kertész.

Né en 1929 dans une famille juive hongroise modeste, Imre Kertész est déporté à Auschwitz en 1944 puis transféré à Buchenwald Il en reviendra en 1945 seul survivant de sa famille. Il se consacrera dès 1953 à l’écriture. «Etre Sans Destin» qui parait dans les années 60, évoque la vie du jeune déporté qu’il fut de manière sobre, ironique et distanciée.


Ce n’est qu’à la réédition de ce livre en 1985, qu’Imre Kertsész est reconnu pour son oeuvre bouleversante « qui dresse l’expérience fragile de l’individu contre l’arbitraire barbare de l’histoire ».

Il obtiendra le Prix Nobel de littérature en 2002.

Photo DR