La Havane redécouvre Bob Marley et les Caraïbes

Clément Solym - 03.02.2012

Culture, Arts et Lettres - Salons - Havane - Bob Marley - Foire


Voilà donc que s'ouvre la XXIe Foire internationale à La Havane, du 9 au 19 février, et sera consacrée au Gran Caribe, et plus particulièrement, à l'inventeur du reggae, le musicien jamaïcain Bob Marley. Pour l'occasion plus de 200 écrivains étrangers sont conviés, ainsi que de nombreux autres intellectuels, venus pour souligner toute l'originalité des Caraïbes. 

 

Ah, Bob, l'homme qui a shooté le shérif, mais pas le deputy, l'homme aux rastas si longues qu'elles en devinrent des reliques... Mis à l'honneur durant un festival du livre, c'est tout de même un bel hommage. 

 

Durant cette manifestation, 408 nouveaux titres devraient être présentés à l'intérieur de San Carlos de la Cabaña, la gigantesque forteresse coloniale qui s'impose à l'arrivée de la baie de La Havane. 

 

Le président de l'Institut cubain du livre, Zuleika Romay, explique que 127 exposants, venus de 27 pays, se retrouveront durant cette manifestation, et que Fidel Castro devrait inviter quelques auteurs et intellectuels, comme il l'avait fait au cours de l'édition de l'an passé.

 

 

Parmi les grands noms lancés, le théologien brésilien Frei Betto, le Français Ignacio Ramonet, le poète Roberto Carlos Gomez de la République dominicaine, et d'autres encore. 

 

Pour ce qui est de l'hommage à Marley, décédé en 1981, plusieurs concerts s'en chargeront, avec des musiciens cubains qui se produiront sur différentes scènes. « Nous pensons qu'il est très important que nos oreilles commencent à s'habituer à distinguer les rythmes propres aux Caraïbes », ajoute Zuleika Romay, cité par l'AFP.

 

La Foire proposera un espace spécialement dédié à Sergio Pitol, écrivain et prix Cervantès 2005, pour faire état de l'ensemble de son travail, tant d'auteur que de traducteur. 

 

Mais Bob, définitivement...