La Joconde agressée par jet de tasse à thé

Clément Solym - 11.08.2009

Culture, Arts et Lettres - Expositions - joconde - tasse - thé


La Joconde a été victime d'une agression à la tasse de thé (vide hein) le dimanche 02 août alors que le Musée du Louvre avait ouvert ses portes gratuitement (comme tous les premiers dimanches du mois).

La responsable de cette agression est une femme russe qui a été très vite maîtrisée par le personnel d'accueil et de surveillance. Elle tenait des propos confus en russe. Que les amoureux de la Joconde se rassurent l'oeuvre de Léonard de Vinci était bien à l'abri derrière une vitre blindée « qui a été très légèrement éraflée » confie la direction du musée.

Elle a ajouté : « La salle de la Joconde n’a même pas été fermée et les visiteurs ont à peine été perturbés par cette agression ». Selon la police, la responsable de l'agression à la tasse de thé « ne jouissait pas de toutes des facultés mentales et elle a été transférée à l'infirmerie psychiatrique de la préfecture de police ».

Peut-être a-t-elle été victime de ce que l'on appelle le syndrome de Stendhal. Une maladie psychosomatique provoquée par une profusion d'oeuvres d'art, elle entraîne une accélération du rythme cardiaque, des vertiges, des suffocations voire même des hallucinations.

Généralement, elle frappe des personnes sensibles qui sont touchées par une oeuvre et en ressentent le sens profond avec une grande force. Stendhal a été le premier à en décrire les symptômes lors d'un voyage à Florence sans pour autant se douter qu'il s'agissait d'une maladie.

Crédits photo : Wikipédia


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.